Chroniques

Les EP à LP du mois d’août 2019

C’est un mois faste pour les EP en août 2019. Faire un choix devient difficile. Je parle de 8 mini-albums, mais j’aurais pu parler du double. À tout le moins, ces EP méritent vraiment votre attention.

Debby Friday — Death Drive

Debby Friday continue son petit bonhomme de chemin et se développe de manière magnifique. On retrouve dans son rap quelque chose qui se rapproche de JPEGMAFIA et Death Grips, mais fait à sa sauce. D’ailleurs, elle est maintenant signée à la même maison de disque que JPEGMAFIA et Clipping.! Death Drive est encore plus solide que l’excellent BITCHPUNK l’an dernier. On retient l’excellente FATAL, la bruyante TREASON et surtout le côté plus électronique que prend le projet. 

Kirouac & Kodakludo — Summer Pack

Kirouac & Kodakludo débarquent avec un EP parfait pour l’été indien qui sera bientôt à nos portes. De quoi fêter septembre et ses rayons chauds. Le tout avec quelques invités comme Claudia Bouvette sur Jeanne-Mance, un hymne aux spliffs fumés au parc Jeanne-Mance et Laurier sur laquelle Vince James apparaît. Rajoute à tout ça Claudette, un pièce en l’honneur de ce casse-croûte idéal pour la fin de soirée sur le Plateau. 

We Are Wolves — La main de Dieu

We are Wolves revient avec un EP en français et en espagnol sur La main de Dieu. S’éloigner de la langue de Shakespeare a fait du bien à la troupe qui semble avoir brassé les cartes en matière musicale. Le trio revient en pleine forme avec des pièces dynamiques et travaillées. Les textes sont psychédéliques et les arrangements habilement choisis. 

Tambour — Constellations (ou comment arrêter le temps)

Simon P. Castonguay arrive avec un nouvel EP de son projet Tambour. Encore une fois, le jeune homme nous livre des pièces d’une touchante émotion qui évoque l’univers de Jean-Michel Blais et Yann Tiersen. Par contre, chez Tambour, les instruments sont plus nombreux : il nous assène à coups de cordes touchantes, de piano poignant et de cloches féériques. Cet EP est d’une beauté incroyable et prouve encore une fois à quel point Tambour est l’un des compositeurs sous-estimés du Québec.

Pages 1 | 2

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.