Chroniques

Les EP à LP de septembre 2018

Fini la canicule! L’automne est de retour en force et pendant que les feuilles quittent les arbres pour choir sur le pavé. Mais à travers la grisaille de l’automne, il y a des EP pour garder le sourire.

 

Ouri — We Share Our Blood

Parmi les jeunes compositrices de musique électronique québécoise, Ouri tient une place de choix. Elle démontre pourquoi encore une fois avec We Share Our Blood, un EP de cinq titres assez vaporeux doublés de partitions rythmiques bien rondes. Sur Down et la pièce-titre, on y retrouve même des rythmes qui rappellent ceux des musiques ancestrales autochtones canadiennes. On y trouve aussi des titres à vocations plus électroniques comme Hypersensis ou la R&B-esque Escape.

Beat Market — All Good

C’est résolument un bon mois pour la musique électronique québécoise, alors que Beat Market y va aussi d’un nouvel EP titré All Good. On retrouve le duo là où nous les avions laissés sur Sun Machine. Ce qui ne veut pas dire que le duo n’a pas quelques surprises dans sa manche. La pièce Chaude chaleur sur laquelle KNLO rime avec un aplomb appréciable est un petit joyau de rap entraînant aux paroles qui invoquent la douceur de la chaleur humaine. Celle qui permet de passer à travers les journées de pluie de l’automne avec courage et un sourire en coin.

Dear Criminals — Lullaby

Le combo Dear Criminals revient avec un EP plein de mélancolie et de chansons intimes et réconfortantes. Coco est d’une beauté et d’une tristesse qui comblera les cœurs sensibles. Little Thief possède un beau riff doux qui sert de trame parfaite aux voix de Frannie Holder et Charles Lavoie qui s’entremêle et se frotte les unes aux autres. At Bay est pour sa part une sombre pièce aux arrangements très intéressants. Encore une fois, Dear Criminals frappe dans le mile.

 

Annie Sama — Clear EP

Annie Sama était précédemment connue sous le nom d’Apigeon. La jeune femme est de retour sous son nom pour cette nouvelle collection de chanson qui prend ses distances par rapport à son album précédent. On sent qu’elle a pris en maturité et les compositions qui mélangent des éléments électroniques et de la pop prennent souvent le chemin d’atmosphères légères. Queens pour sa part incorpore des rythmiques ancestrales qui sont incorporées parfaitement à la pièce.

Aphex Twin — Collapse EP

Aphex Twin est un pourvoyeur de titres électroniques qui fait preuve d’une constance de qualité hors pair. Il le prouve encore une fois avec Collapse, une collection de cinq chansons qui continuent d’explorer des contrées marginales de la composition musicale. La pièce-titre en soi est un morceau à digérer. 1st 44 emprunte un chemin plus léger pour nous entrainer vers la grandeur de l’espace, mais en nous gardant bien connectés au sol avec sa grosse basse charnue.

Pages 1 | 2

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.