Chroniques

Les EP à LP de décembre 2022

Et un petit dernier pour la route avant de tomber dans les tops de fins d’année. Voici les derniers EP à LP de 2022.

Pollena — Rising

Pollena possède à la fois une bonne touche de R&B et un talent certain pour la mélodie pop. C’est ce qu’on découvre à travers les quatre pièces de Rising, son deuxième EP. La pièce centrale du mini-album est l’excellente Black Holes qui frappe avec ses rythmes contagieux et sa mélodie efficace. Pollena est une jeune artiste pop à mettre sur votre radar!

††† (Crosses) — PERMANENT.RADIANT

Ça faisait un bail que le projet de Chino Moreno (Deftones) et Shaun Lopez (Far), Crosses, n’avait pas donné signe de vie. La dernière fois que le groupe avait lancé quelque chose, c’était en 2014. Voici qu’il est de retour avec un EP de 6 chansons. Ce n’est pas tout égal sur l’EP, mais il y a certaines pièces qui frappent dans le mille comme Vivien et Holier.

Kadhja Bonet — California Holiday

Kadhja Bonet a décidé de rajouter une bonne dose de velours dans votre temps des fêtes avec cet EP dédié aux festivités avec 5 reprises et une chanson originale. On se retrouve un peu dans le spectre du Noël de Charlie Brown alors que le jazz et le R&B occupent une place importante. C’est tout à fait efficace. À écouter avec un verre de lait de poule au rhum épicé.

Emma Beko — Superficial Stains

Emma Beko a lancé un deuxième EP un peu plus tôt cet automne. On rattrape ici parce que c’est franchement réussi. Elle continue son chemin à travers 6 pièces qui complète un album complet quand on l’unit à Digital Damage paru en avril dernier. Les deux EP sont en effets dans le même univers et se complètent bien.

100 Gecs — Snake Eyes

100 Gecs donne un aperçu de son prochain album, 10 000 Gecs, avec l’EP Snake Eyes. On retrouve l’hyperpop qui frôle le punk du duo américain. Hey Big Man est particulièrement réussie. De plus, on retrouve sur l’EP une collaboration avec Skrillex. Sans grande surprise, l’union des deux fonctionne à merveille.

Pages 1 | 2