Chroniques

Les EP à LP d’avril 2020

Ce n’est pas les choix qui manquent. Je vous ai sélectionné une bonne dose d’artistes québécois ainsi que quelques sorties internationales !

Snotty Nose Rez Kids — Born Deadly

Snotty Nose Rez Kids est de retour avec un EP de 5 chansons où le duo démontre encore une fois pourquoi ils sont un des groupes de hip-hop les plus pertinents sur la scène rap canadienne. Utilisant à leur avantage les tendances contemporaines dans le rap populaire américain, le duo n’oublie pas d’être pertinent dans ses textes. Le tout donne un EP fort convaincant, dont l’excellente Cops With Guns Are the Worst!!!

Ressak — Le président

C’est excessivement rare que je retourne autant en arrière, mais je trouve vraiment que Ressak a fait du beau travail sur l’EP Le président. Ça mérite d’être souligné. Le trio rock de Québec offre des pièces mélodieuses qui évoqueront un peu Karkwa, mais surtout la scène indépendante de la dernière décennie sans toutefois être poussiéreux. C’est bien écrit et ça fait plaisir quand ils sont un tout petit peu bruyants.

Bermuda — Bermuda

Bermuda arrive avec une tonne d’entrain sur ce premier EP où elle nous présente sa pop mélodieuse aux paroles colorées. Sans être humoristique, on peut certainement dire que Dominique Gagnon est franchement divertissante, dans ses paroles aussi bien que dans ses compositions. C’est le genre de mini-album qui est parfait pour le retour du soleil qui va nous réchauffer la couenne au cours du printemps. On y retrouve des compositions avec un funk contagieux, un peu de rock et surtout des mélodies pop convaincantes.

Ty Segall — Segall Smeagol

Ty Segall avait le fantasme de couvrir des pièces de Nilsson Schmillsson de Harry Nilsson depuis quelques années. Avec le temps extra que le confinement lui prodiguait, il a décidé de se lancer dans l’enregistrement d’un EP de 6 reprises, dont les succès Coconut et Jump Into the Fire que vous connaissez assurément. Les 6 pièces valent le détour parce que Segall est un passionné qui se fait plaisir et ça transparaît d’un bout à l’autre.

MR. 82 — MR. 82

Il y a parfois des ovnis qui réussissent à entrer en contact avec la société. On peut dire que MR. 82 est un véritable ovni. Il y a quelque chose de magnifique dans ce shock rock / synthwavé qui flirte avec le rock industriel. Les paroles ne sont pas très sérieuses, mais franchement drôles et appréciables. Encore faut-il aimer un humour un peu trash. De plus, le groupe rend un hommage à System of A Down sur Pogo Ball Mauve et à ZZ Top avec Donne-moi tout ton amour. Le trio est doué pour la mélodie. Ça donne envie de se faire un mohawk mauve, se mettre du eyeliner, des jeans troués et du vernis à ongles noir avant d’aller danser dans un spectacle dans un sous-sol mal éclairé. Ou juste d’aller à Berlin.

Pages 1 | 2

1 commentaire

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.