Chroniques

5 instruments nordiques à découvrir

Le printemps a beau être à nos portes, la Place des Arts en fait abstraction. Apparemment que le printemps sera nordique cette année. Eh bien, c’est votre chance d’en découvrir un peu plus sur les cultures scandinaves. ! Pour vous préparer à la panoplie d’artistes issus de ces pays qui feront escale à Montréal, nous avons pensé vous présenter quelques curiosités. Qui dit exotisme, dit aussi instruments un peu bizarres (parce qu’on ne les a jamais vus avant). Pour bien vous préparer à ce choc culturel, ou pour impressionner votre belle-famille au souper de Pâques, voici 5 instruments qui ont marqué la culture du nord de l’Europe.

 

La nyckelharpa

Si vous ne connaissez pas la nyckelharpa, c’est que vous n’êtes pas né à Stockholm… et que vous n’écoutez pas suffisamment de Myrkur. Elle possède des ressemblances au violon, mais se rapproche plus de la vielle à roue pour sa façon de s’accorder. Ses premières mentions remontent au 14e siècle, ce n’est pas une petite jeunesse. L’instrument possède trois cordes mélodiques et une corde de basse qui sont jouées avec un archet. N’en demeure pas moins que la meilleure façon de l’apprécier, c’est en l’écoutant.

Le langspil

Le langspil est un autre instrument à cordes qui vient plutôt d’Islande. Cette sorte de gros violon assez épais est en fait un instrument assez curieux. Né au 18e siècle, cet instrument possède une corde mélodique accompagnée de corde « drone ». Ça veut dire que ces dernières cordes émettent toujours la même note. Généralement le Langspil aura une corde mélodique et deux cordes drone. Mais vous connaissez le dicton : il y a autant de langspil que de glacier dans la mer… ouais… mettons.

La trompette de bouleau

Vous pensez sans doute que je blague hein? Mais non, la trompette de bouleau était très répandue dans le nord de l’Europe, de l’Angleterre à la Russie. C’est assez simple, on coupe un bouleau et on en fait une trompette à note unique et puissante. À l’époque où elle a été créée, c’était pour éloigner les prédateurs des chalets dans les montagnes. Avec le temps, celles-ci ont été raffinées pour offrir différents sons. Vous pouvez en voir un exemple en direct dans un salon :

Le psalmodikon

Il y a eu une grosse vague de conversion au christianisme dans les pays scandinaves. Ça ne s’est pas toujours bien passé, par contre, certaines créations issues de cette période trouble sont très positives. C’est le cas du psalmodikon. Cet instrument comportant une seule corde a été créé, comme le nom l’indique, pour aider les gens à chanter les psaumes à l’Église. Il s’est même retrouvé à faire le voyage jusqu’aux États-Unis au début du 19e siècle. Après quelques années remisé dans les musées, l’instrument a connu un retour lorsqu’une vague de jeunes musiciens a voulu explorer le passé musical de leur pays.

Le kantele

Le kantele est un instrument à cordes pincées issu de la tradition finlandaise. Il possède plusieurs cousins dans le nord de l’Europe et dans les pays limitrophes de la Russie. Il possède généralement 5 cordes, mais certains spécimens en compte jusqu’à 40! À la manière de la harpe, les cordes sont pincées, mais l’instrument est posé sur les genoux du joueur. Dans la mythologie finlandaise, le héros Väinämöinen en fabrique un avec les arêtes d’un brochet. Cela lui permet de charmer les créatures et êtres humains.

Vous pourrez en découvrir plus sur la culture nordique pendant le Printemps nordique qui se déroule du 4 au 29 avril prochains.

 

 

 

Crédit photo: Mariamichelle

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.