Chansons

Nicolet

Les nouveaux infinis

Avec cette plus récente trame Les nouveaux infinis, Nicolet débarque avec une force tranquille folk en vue d’un album à paraître cet automne. Ce projet piloté par le multi-instrumentiste Étienne Hamel ne cesse de prendre forme et de se raffiner depuis son album Le quatrième paru il y a 10 ans déjà.

Avec sa musique, Nicolet parvient à nous saisir à l’aide d’un mélange épuré, atmosphérique et feutré. Ce qui permet au tout de tenir ensemble chaque fois, c’est un équilibre fort bien dosé entre l’instrumental aérien et groovy et les paroles d’une poésie lumineuse et concrète. On retrouve de nouveau cette recette avec Les nouveaux infinis : un courant de chaleur qui nous emmène dans un univers où on a envie de danser debout comme dans notre tête.

Sur cette plus récente réussite, Étienne Hamel s’est entouré de Mandela Coupal-Dalgleish à la batterie, Étienne Dupré (Klô Pelgag, Philippe Brach) à la basse, Étienne Côté (Lumière, Bon Enfant) aux percussions, David Lagacé à la guitare électrique ainsi que Guillaume Guilbault (Kroy, Peter Peter) à la coréalisation. En lisant ça, on comprend pourquoi ça s’aborde aussi bien!

Crédit photo: Charles-André Coderre - Isabelle Stachtchenko

Inscription à l’infolettre

Ne manquez pas les dernières nouvelles!

Abonnez-vous à l’infolettre du Canal Auditif pour tout savoir de l’actualité musicale, découvrir vos nouveaux albums préférés et revivre les concerts de la veille.