Artistes

Ladytron

Électronique Pop

Site Web >

BIO

Ladytron a vu le jour à la fin des années 90, décennie qui a marqué la musique électronique avec l’utilisation parfois abusive d’échantillons sonores. C’est dans ce contexte que Daniel Hunt et Reuben Wu ont décidé de dépoussiérer les vieux synthétiseurs et souffler un vent de fraîcheur avec leur synthèse analogique. Rejoint par les charmantes Helen Marnie et Mira Aroyo à la voix, le quatuor a pris d’assaut les pistes de danse avec leur premier album 604 (2001) et des classiques comme Discotraxx et The Way That I Found You. Light & Magic (2002) a confirmé leur talent pour les boucles mélodiques irrésistibles, propulsant le groupe sur la scène internationale en tant que nouveau leader d’électro pop à saveur vintage. Witching Hour (2005) a annoncé l’arrivée des guitares à la sonorité rock de stade tandis que Velocifero (2008) a densifié la formule à un niveau épique, atteignant par moment une espèce de lourdeur gothique. Gravity the Seducer (2011) a allégé tout ça en revenant à la palette d’origine, sans guitares (ou presque), laissant pratiquement toute la place à de la synthèse épurée inspirée du new wave. C’est dans cet ordre d’idée que le quatuor est revenu à la mi-février avec un sixième album éponyme, en proposant un mélange particulièrement équilibré de tous les genres de musique qui les ont inspiré depuis leurs débuts.