Actualités

Tiamat, mon amour : Un premier album solo pour Greg Beaudin

Le rappeur lancera son premier album solo, Tiamat, mon amour, le 3 février 2023. Il en dévoile la pièce Pas toi encore (avec Les Louanges).

« Tiamat, mon amour : voici que je te livre le récit de notre tumultueuse relation », indique Greg Beaudin par voie de communiqué. « Je t’offre avec vulnérabilité cet album qui me sert à la fois de processus d’automédication à travers ma bipolarité saisonnière et de l’exposition au grand jour de notre histoire d’amour. Cette romance impossible entre nous, toi qui est femme et qui vient « trigger » en moi la fibre d’une révolution », ajoute-t-il.

Le titre, Tiamat, mon amour, est inspiré par la divinité mythologique Tiamat, « personnification divine des eaux primordiales, maîtresse des forces du chaos », apprend-on par voie de communiqué. Greg Beaudin plonge dans les sonorités soul, jazz et R’n’B sur son nouvel opus. Il se dévoile de manière plus intime sur ses 13 pièces, ce qui permettra aux auditeurs qui le connaissent grâce à Dead Obies et Brown Family de le redécouvrir sous un nouveau jour.

Greg Beaudin partage la chanson Pas toi encore (avec Les Louanges). Ce n’est pas le premier extrait à parvenir jusqu’à nous. Il fait suite à Woah là et Big Boy. Cette nouveauté, « qui offre un accès à l’intimité et à la sensibilité de Beaudin, est le mélange d’une pensée intrusive et d’une réflexion profonde qu’a subi le rappeur à la suite d’une rupture douloureuse », apprend-on par voie de communiqué. Il y aborde l’envie puissante de revoir une personne qui nous est chère, mais qui ne partage plus notre vie. Les Louanges y ajoute son grain de sel, partageant une expérience de rupture similaire qui n’est pas sans rappeler certains titres de son dernier album, Crash.

Vincent Roberge, de son vrai nom, partage comment s’est passé cette collaboration sur Instagram : « Y’a déjà un bout, j’ai décidé de monter en fin de soirée au studio d’en haut, voir ce que mon Greg national tramait. Je me suis retrouvé à écrire un verse, l’enregistrer et y jouer de la guit jusqu’au[x] petites heures du matin, la voix toute pétée. C’est rare pour moi que ça arrive spontanément comme ça et doux jésus, j’aime comment la track a turned out. »

Les Louanges n’est pas le seul artiste invité sur Tiamat, mon amour. On retrouve certains collaborateurs de longue date, dont Brown Family et Joe Rocca de Dead Obies, ainsi que Bazzart et Eman (Alaclair Ensemble). Du côté des productions, le rappeur compte sur Badminto, Jam, Worry, JMF, QuietMike (FouKi) et Nimbustwokay et Félix Petit.

Crédit photo: Éléonore Côté-Savard