Actualités

La SOCAN lance le programme Encore! pour soutenir les créateurs qui offrent des prestations sur Facebook et Instagram

La SOCAN, organisme qui perçoit des droits d’auteurs pour le compte des auteurs-compositeurs-interprètes, lance un nouveau programme pour mieux rémunérer les auteurs-compositeurs-interprètes qui offrent des performances gratuites sur Facebook et Instagram.

« Comme tous les Canadiens, les membres auteurs, compositeurs et éditeurs de musique de la SOCAN traversent une période difficile en raison de la perte de leurs revenus provenant des tournées et des concerts sur scène. Bon nombre de nos membres sont là pour leurs fans en présentant des concerts en ligne afin d’unir le public et continuer de faire exister leurs projets, c’est donc une simple question d’équité qu’ils soient payés pour leur généreux travail grâce à notre programme Encore ! » Voilà ce qu’a déclaré Jennifer Brown, la directrice par intérim de la SOCAN.

Pour mettre sur pied cette initiative, la SOCAN a choisi de changer la façon de verser les quelque 200 000$ de redevances en provenance des réseaux sociaux de la multinationale Facebook par trimestre. Plutôt que d’envoyer des micros paiements à plusieurs artistes, elle a décidé de concentrer les montants sur ceux qui offrent des prestations. Chaque concert virtuel pourra être déclaré et les artistes toucheront 150$ pour une prestation d’au moins 30 minutes ou 10 chansons. De plus, il devra y avoir au moins 100 personnes qui auront regardé en direct le concert. Puis, les artistes ont 90 jours pour déclarer un « set list » à la SOCAN. Chaque trimestre a sa cagnotte de 200 000$ et lorsqu’elle est atteinte, les possibilités de recevoir une compensation sont terminées.

Sans être une solution miracle, cela permettra tout de même d’aider financièrement 1 333 spectacles par trimestres. Artistes : à vos déclarations! La première période d’éligibilité commençait le 15 mars. Cette initiative est prévue jusqu’au 7 mars 2021.

Pour en savoir plus, c’est par ici.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.