Actualités

Snoop Dogg, Ice Cube, E-40 et Too $hort forment le supergroupe Mount Westmore et lancent la chanson ‘Big Subwoofer’

La nouvelle chanson apparaît sur The Algorithm, le 19e album de Snoop Dogg qui verra le jour en novembre 2021 et qui réunit une foule d’artistes du label Def Jam.

Voici la première chanson réunissant les rois de la West Coast, Snoop Dogg, Ice Cube, E-40 et Too $hort, sous le nom de Mt. Westmore. Big Subwoofer se dévoilait mercredi 20 octobre, le jour du 50e anniversaire de «Doggy Dogg». L’album The Algorithm, quant à lui, avait été annoncé à la fin du mois de septembre. La date exacte n’a toutefois pas été divulguée.

«Il y a tellement de talent sur ce disque, a déclaré Snoop, tant de styles de musique que ça casse l’algorithme. En ce moment, l’algorithme nous dit que vous devez rapper de cette façon, vous devez sonner de cette façon, mais ils ne vous disent pas comment c’est censé se sentir. Mon algorithme va vous donner un sentiment, pas un son.»

Des extraits de chansons de quelques secondes issues de The Algorithm ont été publiés sur la chaîne de Snoop Dogg le 13 octobre dernier. Visionnez-les ici.

En février 2022, le «Doggfather» devrait se produire au spectacle de la mi-temps du Super Bowl aux côtés de Kendrick Lamar, Dr. Dre, Eminem et Mary J. Blige.

Un vidéoclip afrofuturiste… assez désuet

Le super-groupe Mt. Westmore présente un court-métrage sci-fi de quatre minutes digne des belles années du vidéoclip, soit au début des années 2000, alors que les femmes étaient des objets décoratifs et que les rappeurs n’avaient pas grand chose d’intelligent à dire.

I love liquor and sex, booty and breasts.

Un vers de E-40 dans Big Subwoofer

Dans leur vidéoclip, les quatre rappeurs «afronautes» se trouvent à bord d’un vaisseau spatial. En s’allumant un joint, Snoop Dog annonce à ses confrères qu’ils s’en vont sur la planète Snoop, « là où il y a des b*tches et de la blow ». Alors qu’ils débarquent sur une planète, on voit un chien portant une combinaison d’astronaute et des femmes à trois seins faisant du pole-dancing et dont la couleur de peau évoque les personnages du film Avatar.

Disons qu’on est loin des propos afro-futuristes de Janelle Monae, Black Panther, Sun Ra ou Black To The Future (1994).

Crédit photo: Capture d'écran du vidéoclip pour 'Big Subwoofer'