Actualités

Slaves change de nom pour Soft Play et annonce son retour

Le duo sort de son hiatus de trois ans et passe du nom Slaves à celui de Soft Play, à partir de maintenant.

Slaves, qui existait depuis 2012 a lancé son dernier album en 2019. Depuis, c’est plus ou moins le silence radio de la part de Laurie Vincent et Isaac Holman. Chacun travaille sur leur projet musical respectif. Lorsque le duo lance leur premier album, Are You Satisfied?, en 2015, leur nom soulève les questionnements et les critiques. À ce moment, le groupe défend leur nom. Puis, le 9 décembre 2022, le duo partage sur Instagram leur réflexion quant à ce dernier. « Quand nous avons appelé notre groupe Slaves, c’était uniquement pour faire référence à la routine de la vie quotidienne », peut-on y lire.

« En tant que jeunes hommes, nous avons répondu aux critiques sur le nom à partir d’un lieu de peur et de défense. Se sentant acculés, notre propre fierté nous a poussés à nous battre pour un nom que nous n’étions même plus sûrs de vouloir. Nous avions parfois l’impression que le nom de notre groupe nous avait définis et nous avions peur de ce qui pourrait arriver si nous le changions », ajoute-t-il.

Depuis, ils ont réalisé que bien que leur intention au départ n’était pas de blesser, le nom Slaves était problématique. « À notre époque, nous pensons qu’il est très important que les gens changent et apportent des améliorations, peu importe à quel point ils sont en retard. Le nom ne représente plus qui nous sommes en tant que personnes ou ce que notre musique représente. Nous voulons nous excuser sincèrement auprès de tous ceux que nous avons offensés », écrit le duo qui s’appelle désormais Soft Play.

Pour ce qui est de leur retour sur scène, le duo indique que dans les dernières années, il y a eu des moments où ils ont remis en question le simple fait de « mettre à nouveau le pied sur une scène ensemble », avouent-ils dans leur publication. À la toute fin de leur texte, ils écrivent : « Nous sommes très heureux d’être de retour ensemble et nous sommes excités quant à ce que le futur nous réserve. »

Crédit photo: Page Facebook du groupe