Actualités

Revisiter les albums des Barr Brothers un à un

Les 7, 8 et 9 mars prochain, le groupe The Barr Brothers jouera l’intégral d’un de ses albums chaque soir. En ordre chronologique bien sûr. Pour bien se préparer à ceux-ci, on vous propose de faire un survol de l’œuvre de ce groupe qui fête ses 10 ans de carrière.

 

Les frères Barr sont débarqués dans le paysage montréalais en 2005 après avoir fait de la tournée au sein d’une formation nommée The Slip. À l’époque, les frangins évoluaient dans la scène expérimentale et les compositions étaient longues et se lançait dans des jams régulièrement. À travers les murs de son appartement, Brad entend de la harpe. Rapidement, il se lie d’amitié avec Sarah Pagé qui jouait alors dans des orchestres et pour Lhasa de Sela. On remercie les murs des appartements de Montréal d’être parfois faits en carton!

Sarah, Brad et Andrew Barr se sont réunis en trio pour commencer à explorer. Entre temps, Andrew a aussi rejoint la bande à Lhasa de Sela. On est à la fin de la décennie 2000. Après la sortie de la chanson Beggars in the Morning, qui a attiré l’attention sur le groupe, The Barr Brothers ont lancé leur album homonyme le 27 septembre 2011. Rapidement l’engouement se fait sentir. Le trio part en tournées nord-Américaines et européennes, passe par Osheaga et offre même une performance en direct à David Letterman.

Sur le premier disque, les frères Barr nous proposent des sonorités souvent éthérées et magnifiques. Cette belle sensibilité folk émeut alors que les tintements de percussions maison sont surprenantes. Le tout avec la voix de Brad Barr chaude et un peu mélancolique. Cela leur a valu une nomination dans la catégorie Adult Alternative Album of the Year aux Junos en 2013.

En octobre 2014, la formation revient avec un deuxième album, Sleeping Operator, sur lequel on retrouve déjà des essais audacieux. On peut parler de la dynamique Half Crazy qui non seulement est rythmée à souhait, mais qui incorpore aussi des éléments de pop dans le refrain. The Barr Brothers n’a pas peur de poursuivre sa recherche malgré la réussite de leur premier album. Et cette quête ne les laissera jamais. Sarah Pagé continue d’utiliser sa harpe de manière originale et surprenante.

Le rock fait incursion dans les compositions des frères Barr. Où s’en allait-il après? Vers le psychédélisme pour le troisième album, Queens of the Breakers. Sans mettre de côté ses sonorités de folk ancré dans la tradition américaine, le groupe s’est lancé dans une aventure encore plus osée. You Would Have to Lose Your Mind est une odyssée magnifique qui nous emporte dans une spirale musicale qui ne cesse de s’énerver. Et plus on s’enfonce, plus cette mélodie imprègne nos neurones. C’est difficile de s’en défaire par la suite.

The Barr Brothers n’a pas laissé en plan les instrumentations atypiques pour autant. On y entend toujours la harpe de Sarah Pagé utilisée avec brio. Et c’était pour la dernière fois. En janvier 2018, quelques mois après la sortie du troisième album, elle annonce que l’aventure avec le groupe se termine pour elle. Bien que la route ait été colorée et pleine de surprises, elle avait envie de passer à de nouveaux projets.

It’s the start of a new year and 2018 will be particularly full of change and renewal for me. I’m sad to say that I…

Posted by Sarah Pagé on Tuesday, January 9, 2018

Les frères Barr ont fait beaucoup de chemin, depuis qu’une alarme de feu au Swimming après un de leur spectacle a fait en sorte qu’Andrew prête son manteau à une Montréalaise qui lui a donné le goût de venir s’installer à Montréal. Et lors de la série de trois concerts, les 7, 8 et 9 mars au Corona, ce sera une belle façon de revisiter les 10 ans d’aventures des deux frangins depuis leurs débuts. En plus, c’est le membre d’Arcade Fire, Richard Reed Parry, qui assurera la première partie avec son projet solo le 7, Jesse Mac Cormack le 8 et La Force le 9.

Pour plus d’information sur le concert ou pour se procurer des billets, c’est par ici.

*Cet article a été créer en collaboration avec Evenko.

 

 

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.