Actualités

«O.V.N.I.», un second EP pour le mystérieux groupe de dark-synth hardcore MR.82

Object violent non identifié, ou O.V.N.I. : c’est un nom bien choisi pour le deuxième mini-album de ce qui nous semble être un groupe, du nom de MR.82. Difficile de vous renseigner sur la nature de ce projet, puisqu’on ne sait rien des gens qui se trouvent derrière celui-ci. Chose certaine, l’idée est merveilleusement nounoune et boostée à la testostérone.

Après moult écoutes du-dit EP, on croit toutefois qu’il s’agit bien de québécois. Le son de MR.82 se trouve sans contredit dans la lignée de la dark synthwave et du métal hardcore. Ça écorche, disons-le ainsi! Grâce à une esthétique pré-internet, genre vaporwave, MR.82 s’inscrit dans un courant très années 80, ce qui va dans le sens des tendances de l’époque.

On avait grandement apprécié la fraîcheur de la brise qui accompagnait leur premier EP homonyme au printemps 2020, alors que tout allait mal.

Bref, cinq titres évocateurs qui abordent des sujets universels, tels J’aime les chattes, Tétons, Films de bras, Diner Kraft et Sperme de Métal. Cette dernière pièce est en fait une reprise de la chanson Larmes de Métal du groupe Soupir, interprétée par Normand Bratwaithe. Sauf que dans cette version, c’est un peu comme si c’était Rammstein qui l’avait jouée. Du pur génie.

On se demande si des liens de parenté existent entre l’artiste et humoriste Joël Martel et ce mystérieux projet de MR.82… Dommage qu’il faille attendre à un spectacle pour lever le voile sur l’identité énigmatique de ces trolls métaleux !

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.