Actualités

MUNDIAL 2020 : célébrer le 10e anniversaire de décès de Lhasa de Sela

Le 15 novembre 2020 à 15 h (HE), assistez virtuellement à l’interview de l’auteur Fred Goodman au sujet de la biographie Why Lhasa de Sela Matters dans le cadre de Mundial Montréal. Plongez dans les récits familiaux, les voyages et le cheminement créatif de l’une des artistes les plus fascinantes et les plus envoûtantes du Canada.

Précédé.es par Lhasa de Sela, plusieurs artistes issus du monde entier choisissent Montréal pour accueillir leur musique et faire évoluer leur culture. Découvrez par le fait même les portraits des artistes de la programmation 2020-2021 de Mundial Montréal.

Malgré la rude pandémie à laquelle la planète fait face, l’équipe de Mundial Montréal ne s’apitoie pas sur son sort et se relève les manches pour offrir une programmation 100% virtuelle dédiée aux professionnel-les de l’industrie musicale. Leur but étant celui de connecter les acteurs et actrices de la musique world à Montréal, c’est sans oublier le public que Mundial propose donc une conférence enrichissante en présence de l’auteur de la biographie de la musicienne Lhasa de Sela ce dimanche 15 novembre, en direct sur Facebook.

Crédits : Facebook

Qui est Lhasa de Sela?

Emportée prématurément par un cancer du sein, la musicienne américaine et Montréalaise d’adoption Lhasa de Sela nous quittait à 37 ans le 1er janvier 2010. Née d’un père mexicain et d’une mère américaine aux origines russes et polonaises, elle voit le jour près de Woodstock dans l’État de New York en 1972. Son éducation, Lhasa l’a reçue à la bohème entre le Mexique et les États-Unis. Leur maison ? Un autobus scolaire reconverti en caravane.

Dix ans après son décès, le journaliste du magazine Rolling Stone Fred Goodman publie Why Lhasa de Sela Matters, le fruit d’un travail biographique qui s’est étendu sur plus de trois ans. La traduction française est arrivée sur les tablettes des Éditions du Boréal le 26 octobre dernier.

L’auteur a rencontré plusieurs musiciens québécois liés à Lhasa, comme Bïa, Patrick Watson, Thomas Hellman et, bien sûr, Yves Desrosiers, intimement lié à la production du mythique La Llorona.

Cet album-là a donné « un électrochoc musical au Québec » en entier, mais la présence d’une artiste aussi authentique a mis Montréal sur la map : Lhasa de Sela a attiré les regards de la planète entière sur notre métropole. Sans le savoir, la chanteuse en a fait une plaque tournante mondiale de la musique world, un endroit où toutes les cultures peuvent se rencontrer, s’animer et grandir. Pour preuve, ses trois albums — La Llorona (1997), The Living Road (2003) et Lhasa (2009) — se sont vendus à plus d’un million d’exemplaires à travers le monde.

Comme Lhasa de Sela, plusieurs artistes issus du monde entier choisissent Montréal pour accueillir leur culture et la faire évoluer. Grâce à Mundial Montréal, découvrez les portraits de musiciens et musiciennes de la programmation 2020-2021.

Des vitrines pour les pros

Même si le grand public n’y a pas accès, les pros pourront rencontrer la relève à travers des « spotlights » les 23 et 24 novembre prochains. Parmi ceux-ci, on compte : Nidal Ibourk  (Montréal), Sophie Lukacs (Montréal), Mateo (Montréal), Emmanuel Jal  (Toronto), Leonard Sumner (Winnipeg), Balaklava Blues (Toronto), Nohe & Sus Santos (États-Unis), Puuluup (Estonie), Bab L’ Bluz (France) et Elkin Robinson (Colombie).

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.