Actualités

Les albums à surveiller en novembre 2018

Elliot Maginot — Comrades (2 novembre)

Elliot Maginot s’apprête à lancer son deuxième album intitulé Comrades. En écoutant les premiers extraits, il est clair que le jeune homme s’inspire des années 80 et qu’il a prêté l’oreille à ce que fait The War On Drugs au sud de la frontière. Est-ce que ce changement d’orientation lui sourira? C’est ce que nous saurons sous peu.

 

Moonface – This One’s For the Dancer & This One’s For the Dancer’s Bouquet (2 novembre)

Spencer Krug a annoncé que ce serait le dernier album sous le pseudonyme Moonface. Et ce n’est pas n’importe lequel. Ce nouvel album se décline en deux parties enregistrées à deux époques différentes avec deux groupes différents dans deux villes différentes. La première partie se place dans les souliers du Minotaure et la deuxième de sa perspective.

Qualité Motel — C’est pas la qualité qui compte (2 novembre)

L’alter ego de Valaire qui a le don de faire lever un party est de retour avec un deuxième album qui porte un jeu de mots pour titre. Il y a de nombreuses collaborations sur l’album, on y retrouve Rednext Level, Jimmy Hunt, Fanny Bloom, Eman, Fouki et… Marie-Hélène Thibert! Ça promet!

 

Stéphanie Boulay — Ce que je te donne ne disparaît pas (2 novembre)

La moitié blonde des sœurs Boulay accouche ici de son premier album solo. Si on se fie aux thématiques évoquées et au premier simple, Ta fille, ce sera un album mélancolique à souhait. Stéphanie Boulay a profité d’une pause de son duo familiale pour enregistrer ses premières chansons solos. On pourra l’écouter dès le 2 novembre.

 

Black Legary – Silurian Memorii  (9 novembre)

Black Legary est l’alliance de Mishka Stein, Morgan Moore et Robbie Kuster qui jouent pour Patrick Watson et les Barr Brothers. Un peu plus dans la veine du projet Klaus de leur ami Joe Grass, le trio présente une œuvre qui va loin dans le champ gauche sans non plus évacuer la notion de mélodie. Une sortie très intéressante qui s’en vient.

Pages 1 | 2

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.