Actualités

Facebook établit de nouvelles conditions plus serrées sur la diffusion musicale en direct

Le réseau social Facebook interdira à partir du 1er octobre 2020 les vidéos « dédiées à la création d’une expérience musicale », y compris les diffusions live. Les sanctions peuvent aller du blocage du streaming à la suppression de la page, du groupe ou du profil concernés.

C’est la nouvelle qui circule depuis le 9 septembre dernier et qui a été clarifiée aujourd’hui dans un article du média britannique NME.

Selon les nouvelles conditions de Facebook, tous ceux qui ne détiennent pas les licences des oeuvres musicales diffusées ne seront plus autorisés à héberger des « expériences d’écoute musicales » à compter du mois prochain. Cela menace la tenue de bien des événements musicaux comme les DJ sets en Live streaming, des événements très populaires sur la plateforme.

Pour justifier ces modifications à ses règlements, le réseau social met en avant le fait que ses produits ont été conçus pour « partager du contenu entre famille et amis ». Les raisons énumérées demeurent floues pour le moment, mais les conclusions en sont pour le moins fermes.

Chez le service de streaming Twitch, il est également interdit de jouer et de mixer des morceaux comportant de la musique protégée. Les livestream n’y sont donc autorisés que si le contenu du DJ est entièrement original, ou s’il détient les droits nécessaires au partage.

De son côté, YouTube a mis en place des restrictions similaires avec Content ID, qui scanne le contenu musical des vidéos pour contrôler le respect des droits d’auteur.

Cette nouvelle est un coup dur pour les artistes, dont la diffusion en ligne restait l’une des dernières façons de continuer leurs activités et de conserver une visibilité auprès de leur public.

Crédit photo: DJTech Tool

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.