Actualités

Les chansons marquantes de mars 2020

Parmi les titres de qualité qui sont sortis au mois de mars, voici une sélection de 5 pièces qui se démarquent.

Braids — Snow Angel

La sortie du nouvel album de Braids devait arriver le 24 avril. Le groupe a finalement décidé de repousser le tout au 19 juin. C’est dommage. Pour nous réconforter, le groupe nous a envoyé cette impressionnante pièce de 9 minutes à la mélancolie assumée et à la progression bien dosée. C’est une des pièces les plus bruyantes du groupe dans sa récente discographie et ça lui va très bien.

Pour en lire plus sur la chanson

Dave Chose — Poffes

Dave Chose nous revient avec une bonne dose de rock. Plus dynamique que sur son album homonyme, les guitares abrasives lui vont bien. On retrouve sur Poffes une mélodie vocale vaguement grunge et le semi-relâchement qui caractérise l’homme depuis le début de sa carrière.

Pour en lire plus sur la chanson

Klô Pelgag — J’aurai les cheveux longs

Klô Pelgag a aussi repoussé la sortie de son album. On ne connaît pas encore la date. En attendant, on peut toujours se plonger dans l’intime et touchante J’aurai les cheveux longs. Pour ceux qui suivent la carrière de l’autrice-compositrice-interprète depuis quelque temps, ils se souviennent de ses cheveux rasés lors de la fin de la tournée pour l’Alchimie des monstres. C’est certainement de là que vient le titre de la chanson qui semble prêcher pour une réconciliation après une dispute.

Pour en lire plus sur la chanson

Marie-Gold — Goélands (avec Kirouac et Lydia Képinski)

C’est peut-être une des plus grandes bourdes que j’ai réalisées ce mois-ci, mais ça démontre aussi à quel point la situation évolue rapidement. Je pensais que les partys de maisons seraient légion… J’avais tort. Ça demeure que Goélands est une solide chanson de rap qui rappelle les collaborations américaines où des chanteurs et rappeurs se mélangent pour créer une trame efficace. C’est exactement ce qui arrive ici alors que Marie-Gold est jointe par Lydia Képinski et Kirouac.

Pour en lire plus sur la chanson

Rolling Blackouts Coastal Fever — She’s There

Les Australiens de Rolling Blackouts Coastal Fever livrent ici une pièce qui vous emporte dans son sillon énergique. Ça donne envie de partir à courir en plus de tenir un propos fort pertinent. La pièce traduit bien le sentiment d’étrangeté qui peut nous prendre quand on revient à un endroit duquel nous avons été absents pendant une longue période. Que ce soit un endroit physique ou encore une relation avec un autre être humain.

Pour en lire plus sur la chanson

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.