Actualités

Les albums à surveiller en avril 2021

Maintenant que le printemps est bien en place, on peut se pencher sur avril et ses 5 vendredis de sorties!

Godspeed You! Black Emperor — G_d’s Pee AT STATE’S END! (2 avril)

Une sortie de Godspeed You! Black Emperor est un événement en soi. Il y a également eu une transmission le samedi 27 avec l’album en entier joué depuis le Cinéma Impérial à Montréal. L’autre façon d’entendre un avant-goût de l’album est d’aller faire un tour chez l’un des disquaires indépendants qui a reçu une copie vinyle du premier simple et lui demander de le jouer. Que nous réserve le groupe? Considérant l’année étrange que nous venons de passer, il semble juste normal que GY!BE vienne y mettre son grain de sel.

La Femme — Paradigmes (2 avril)

5 ans après Mystère, La Femme revient avec Paradigmes. Il y a eu du changement depuis le dernier album. Le groupe s’est recentré autour de Marlon Magné et Sacha Got. Clémence Quélennec n’est plus de l’aventure et est remplacée ici par quelques femmes qui passent : Lisa Hartmann, Alma Jodorowsky et Itziar Sanchez-Guardamino Canton. Une chose est sûre, c’est un retour qu’on attendait!

Birmani — Birmani (9 avril)

Après 3 EP et une participation aux Francouvertes, Birmani se lance avec un premier album. Le groupe fait dans le noise rock mélangé avec un peu de stoner rock et un peu de métal progressif. Ça fait un bon bouillon de musique lourde assez bruyante. Le trio montréalais sait composer de bons riffs et ses moments musicaux sont toujours bien décapants.

Spirit of the Beehive — Entertainment, Death (9 avril)

Spirit of the Beehive

Spirit of the Beehive s’apprête à lancer son quatrième album via Saddle Creek Records. C’est un groupe de rock dissonant qui mélange des moments noise et un peu de shoegaze. C’est aussi un album de changement pour la formation : elle a ajouté un nouveau membre, Corey Wichlin. Cette fois-ci, ils ont pris leur temps pour enregistrer l’album. Plutôt que de tout faire rapidement en une semaine comme c’était le cas pour le précédent, le groupe a allongé le processus.

Andy Stott — Never the Right Time (16 avril)

Andy Stott a admis qu’il avait un album tout à fait prêt en 2020 et qu’il a fait table rase sur celui-ci en raison de problèmes personnels. L’isolation créée par la pandémie l’a forcé à revoir son angle de création. Never the Right Time est centré sur la nostalgie et la quête de compréhension de soi. Ce sera un huitième album pour le compositeur de musique électronique anglais.

Pages 1 | 2