Patrick Watson - Adventures In Your Own Backyard - Le Canal Auditif

Patrick Watson – Adventures In Your Own Backyard

Unanimité des critiques, aucune dissidence et exclusivement un concert d’éloges autour de ce quatrième album de Patrick Watson intitulé Adventures In Your Own Backyard… et ne comptez pas sur moi pour vous parler de la «formation» Patrick Watson car pour moi, malgré l’implication dynamique des musiciens qui l’accompagne à l’écriture des chansons, Patrick Watson est un auteur-compositeur-interprète, pas un band! Voilà pour la mise au point. Alors est-ce que ce Adventures In Your Own Backyard est à la hauteur des attentes?

Cette fois, Watson (voix et piano), l’inséparable Simon Angell (guitares), Mishka Stein (basse) et le magnifique Robbie Kuster (batterie et percussions), ont crée une œuvre singulièrement délestée du foisonnement sonore qui était en vigueur sur Wooden Arms. Donc, exit les percussions délirantes, les multiples couches sonores et les constructions chansonnières complexes.

Sur cet opus, Watson et sa bande se sont mis au service des chansons avec une simplicité désarmante (surtout au niveau des arrangements) qui aux premières écoutes, m’a parfaitement déstabilisé. Contenant des atmosphères sonores évoquant sérieusement le rêve éveillé et la contemplation, ce disque m’a demandé plusieurs écoutes méticuleuses avant d’en saisir toute la substance… et sournoisement, sans prendre garde, mes défenses se sont subitement affaissées et je me suis senti complètement absorbé par ces pièces portant une signature musicale affirmée et forte.

L’opus renferme de petites perles, parmi les plus significatives du répertoire de Patrick Watson. Je n’ai qu’à penser à la superbe Lighthouse et ses trompettes rappelant Calexico, la fantomatique The Quiet Crowd, le folk festif de Into Giants, l’épurée Noisy Sunday et la pièce titre Adventures In Your Own Backyard… Un disque d’un raffinement musical stupéfiant et d’une sobriété qui amène l’auditeur dans un état méditatif.

Adventures in Your Own Backyard n’est pas une création facilement comestible et exige de l’auditeur une attention aux petits détails qui font irruption de façon intermittente tout au long de l’écoute. Quand on parvient à comprendre ces exquises ritournelles, on n’a qu’à se laisser aller à ce lent et paisible périple que nous propose Patrick Watson et ses musiciens. Une arrière-cour rayonnante et de tout repos. Brillant!

Ma note : 7,5/10

Patrick Watson
Adventures In Your Own Backyard
Domino Records/Secret City
48 minutes

www.adventuresinyourownbackyard.com/

Commentaires

  1. Feltyboy a écrit : :

    Hmmm, tu sembles avoir aimé! Morning sheets = Beck, Sea changes = Serge Gainsbourg, Melody Nelson… Album qui ne passera pas du tout à l’histoire pour moi… Des musiciens de talents incomparables qui sont très loin de leur inventivité…

    • Finalement oui! C’est un album qui demande un effort de la part de l’auditeur… et je peux comprendre que ça puisse ennuyer certaines oreilles; c’est un disque qui demande du temps. Ceci étant dit, Watson n’a pas encore écrit son grand disque… et il en est capable.

Exprimez-vous!

*