donovanwoods Archives - Le Canal Auditif

Donovan Woods – Hard Settle, Ain’t Troubled

Donovan WoodsLe multi-instrumentiste canadien, originaire de l’Ontario, Donovan Woods, présente un quatrième album titré Hard Settle, Ain’t Troubled. Centralisé essentiellement dans le country/folk/pop et dans des textes possédant de fortes mélodies, Woods offre une nouvelle galette, meilleure que les précédentes, qui s’avéraient un peu répétitives.

D’entrée de jeu, l’artiste différencie bien le folk, le country et la pop. Le disque en soi ne correspond pas essentiellement à un courant en particulier. Ce qui est bien. L’auditeur se retrouve à écouter des pièces variées sans appartenir à un mouvement musical. D’ailleurs, elles l’incitent à mieux les apprécier. Chose certaine, la production de l’album est structurée. Les percussions bonifient les textes et donnent un sens bien précis aux autres instruments. Déjà, sur On The Nights You Stay Home, la batterie donne les pulsations nécessaires afin de diriger la voix de Woods (d’un grain clair) vers un refrain pop mélodique et très juste. Une jolie surprise.

Tout au long de l’écoute, Woods raconte des histoires qui relatent des promesses brisées et des ruptures amoureuses. Même si sa plume demeure très subtile, on reste captivé par les arrangements. Ce qui ne se produisait pas vraiment dans les disques précédents. Puis, sur Do I Know Your Name?, on apprécie le «picking» de la guitare du Canadien venant colorer le dynamisme de la (trop) courte chanson. Quant à Beetween Cities, d’une belle douceur, elle oriente l’ensemble de Hard Settle, Ain’t Trouble grâce à cette sensibilité dans le timbre vocal de Woods. Sur They Don’t Make Anything In That Town, les notes au piano donnent un certain équilibre aux paroles, qui, à certains endroits, peuvent être un peu inégales… Règle générale, on a aussi cette impression que certaines pistes sont un peu «fleur bleue». Il aurait été intéressant de soulever une facette un peu plus «brute» chez le Canadien… avec un son électrifié plus rock? Pourquoi pas? On jase!

Quoi qu’il en soit, le chanteur est en pleine forme sur ce quatrième opus. Même si Woods reste un secret bien gardé du paysage musical canadien, il est grand temps d’aller découvrir ce troubadour aux multiples talents! Hard Settle, Ain’t Troubled représente un travail fort honnête.

Ma note: 6,5/10

Donovan Woods
Hard Settle, Ain’t Troubled
Meant Well Records
34 minutes

http://www.donovanwoods.net