Noel Gallagher - High Flying Birds - Le Canal Auditif

Noel Gallagher – High Flying Birds

Les frères Gallagher séparés, Liam part avec les restes d’Oasis et sort une galette oubliable sous le nom de Beady Eye. La semaine dernière, Noel faisait de même en lançant la version américaine de son High Flying Birds. Petite précision… Pour moi, le dernier disque valable des frères belliqueux remonte à (What’s The Story) Morning Glory?. Donc, pas de grandes attentes pour frérot Noel! Et puis, est-ce que ce High Flying Birds décolle?

Pas vraiment! Les mélodies racoleuses et les références au Fab Four sont toujours en vigueur même si les arrangements de cordes et la réalisation léchée, je dirais même boursouflée, tendent à masquer ces éternels automatismes utilisés ad nauseam par Noel Gallagher. Par contre, le rocker de 44 ans sait encore écrire de bonnes chansons pop d’une justesse redoutable. Le titre symphonique qui inaugure l’album, Everybody’s On The Run, la rock à cadence moyenne If I Had A Gun, Stop The Clocks et ses émanations qui évoquent The La’s, en sont de parfaits exemples. Par contre, ces chansons côtoient des titres anémiques comme The Death Of You And Me, (I Wanna Live In A Dream In My) Record Machine, la pseudo engagée Soldier Boys And The Jesus Freaks et l’anonyme AKA… Broken Arrow. Seul moment un tant soit peu inventif et original réside dans le morceau AKA… What A Life. Gallagher laisse enfin tomber l’écriture à la Lennon/McCartney pour un soupçon de modernisme; rythme entraînant, piano à l’avant-plan, guitares électriques presque funky. Bref, assez intéressant!

C‘est malheureusement le seul instant légèrement audacieux de High Flying Birds. Noel Gallagher semble prisonnier de ses manies musicales et de ses références beatlesques. C’est bien joué, bien réalisé mais c’est tristement monotone, rapidement digéré et facilement oubliable. High Flying Birds est un album pop paresseux qui manque cruellement d’imagination; surtout au niveau mélodique. À classer dans la rubrique « bon divertissement »!

Ma note : 2/5

Noel Gallagher
High Flying Birds
Sour Mash/Mercury Records
41 minutes

noelgallagher.com

Exprimez-vous!

*