Foo Fighters - Wasting Light - Le Canal Auditif

Foo Fighters – Wasting Light

Plaisir coupable! Oui, je dois l’avouer candidement; j’aime le rock FM enthousiaste, réjouissant et défoulant des Foo Fighters. J’aime aussi son charismatique et sympathique leader Dave Grohl qui est apprécié, autant par les fans que par ses pairs. J’ai beaucoup de bonheur à écouter ces petits brûlots rock que Grohl et sa bande nous ont balancé à la tête au cours de la dernière décennie. Voilà que les Foo Fighters reviennent avec Wasting Light; galette parue au printemps dernier.

Tous les ingrédients nécessaires à la réussite d’une bonne recette destinée aux friands de rock d’aréna en béton sont présents : guitares abrasives, refrains fédérateurs, rythmes binaires martelés avec conviction, hurlements enragés à la Kurt Cobain, réalisation vigoureuse rock radiophonique de Butch Vig, bref, la totale. Bien sûr, ce n’est pas l’audition de ce disque qui révolutionnera l’histoire de la musique mais force est d’admettre que c’est efficace, puissant et vitaminé à souhait.

Grohl crache le feu avec vigueur dès le début de l’album avec pas moins de cinq petits foyers d’incendies: Bridge Burning, le simple Rope, la très Nirvana Dear Rosemary, la gueularde White Limo et la très FM Arlandria. Un excellent dégraissage du conduit auditif. Hypoglycémie musicale à partir de These Days jusqu’à Miss The Misery; des chansons quelconques qui font office de remplissage. Ça se termine en beauté avec la ballade power pop faisant référence à Cobain titrée I Should Have Known, où Krist Novoselic (ex-Nirvana) tient la basse, et par Walk; du Foo Fighters tout craché!

Si vous ne faites pas la fine bouche devant ce rock commercial gonflé à l’hélium, vous saurez apprécier Wasting Light. C’est assurément conventionnel, mais les refrains accrocheurs, de même que les riffs musclés et l’enthousiasme contagieux de Grohl viennent compenser le manque d’inventivité des Foo Fighters. Pas la quintessence du rock, loin de là, mais ce disque saura combler le rocker qui sommeille en vous!

Ma note : 3/5

Foo Fighters
Wasting Light
Roswell Records
47 minutes

foofighters.com/ca

Exprimez-vous!

*