Off! - Wasted Years - Le Canal Auditif

Off! – Wasted Years

off-wasted-years-vice-records-2014Off! Oui, le supergroupe de punk hardcore est de retour avec Wasted Years! Mettant en vedette le cinglé revendicateur Keith Morris (Circle Jerks, Black Flag), accompagné de Dimitri Coats (Burning Brides), Steven Shane McDonald (Redd Kross) et Mario Rubalcaba (Rocket From The Crypt, Hot Snakes), Off! catapulte seize brûlots punks millésimés en vingt-trois petites minutes. Comme le précédent effort homonyme paru en 2012, la pochette est l’œuvre du créateur du logo de Black Flag, Raymond Pettitbon.

Bien entendu, nous sommes en territoire sonore archiconnu. Off! nous sert un paquet de riffs imparables appuyés par une section rythmique béton, quelques solos de guitare succincts/dissonants et une interprétation sans compromis gracieuseté du vétéran Keith Morris. Le morceau le plus long atteint de peine et de misère la barre de deux minutes quinze secondes… et c’est ce qu’on apprécie chez Off!: un punk hardcore qui n’a rien d’inventif et qui va droit au but, sans aucune complaisance.

Ceci dit, ce Wasted Years est un cran supérieur à la parution antérieure. Pourquoi? En premier lieu, la réalisation rugueuse/limpide ainsi que le songwriting expéditif, mais plus lourd et plus rock’n roll, prodigué par Off!, font de cette tornade musicale un jouissif périple au cœur même de l’histoire du punk hardcore. La bande à Morris est un band punk au sens le plus noble, offrant comme il se doit aux fanatiques, quelques pamphlets politiques et nihilistes de haut niveau.

Certains reprocheront le penchant «old-school» de l’affaire, mais en ce qui nous concerne, il est toujours rassurant et réjouissant de constater que l’indignation, la rébellion et la prise de position affirmée (aussi extrême soit-elle) ne sont pas seulement l’apanage de la jeune génération. Voilà des musiciens vieillissants, jouant avec l’énergie du désespoir, avec une foi inébranlable, qui suscite indéniablement l’admiration.

Oubliez la créativité et mettez-vous en mode défoulement afin d’apprécier adéquatement cette charge sonore acrimonieuse. Off! fait le travail qu’on lui demande avec une efficacité exemplaire! Parmi les diatribes appréciées par votre canonique scribe, nous avons brandi le poing en l’air sur Red White And Black (riff immanquable en introduction), l’alternance entre furie et lourdeur dans No Easy Escape, les locomotives Over Our Heads et Meet Your God, la punk-rock It Didn’t Matter To Me, le petit côté Dead Kennedys évoqué sur Dead Trip On A Party Train, la fédératrice I Won’t Be A Casualty ainsi que la chanson titre Wasted Years. À couper le souffle!

Décidément, on émerge de cette écoute avec l’envie quasi masochiste de s’en reprendre plein la gueule. Naturellement, Off! ne pourra répéter ad nauseam cette recette musicale, mais pour l’instant ça fonctionne admirablement bien. Le commando punk ramène sur le tapis l’esprit anti-establishment qui enfiévrait la période conservatrice symbolisée par les austères années Reagan-Thatcher. Comme vous pouvez le constater, nous y sommes plongés à nouveau…

Ma note : 8/10

Off!
Wasted Years
VICE Records
23 minutes

offofficial.com

Exprimez-vous!

*