Moderat - II - Le Canal Auditif

Moderat – II

316951_1Pour le plus grand des plaisirs auditifs, Moderat, le super groupe de musique électronique a décidé récemment de récidiver avec un nouvel opus tout simplement intitulé II… et ce titre annonce clairement que Moderat reprend là où il avait laissé sur la première offrande. Moderat, à l’image de la réunion de grands musiciens qui s’assemblent au sein de super groupes (on pense à Them Crooked Vultures, Superheavy, Black Dub et autres) est effectivement un super groupe de musique électronique. En termes simples, Moderat, c’est Gernot Bronsert, Sebastien Szary et Sascha Ring qui canalisent leur talent et leur signature sonore afin de repousser les limites de la musique électronique.

Moderat c’est également la rencontre des rythmiques prônés chez Modselektor ainsi que les couches sonores délirantes d’Apparat. En bonus, la voix de plus en plus agréable et juste de Sascha Ring, qui se sent de plus en plus confiant derrière le micro. Le brio de Moderat réside en ce travail méticuleux de studio et une vaste connaissance du «dancefloor». Le trio s’est cloîtré pendant plusieurs mois de 2013, mettant en veilleuse plusieurs prestations de Modselektor et Apparat afin de trouver le temps nécessaire pour accoucher de cet excellent disque que représente ce II.

Sur ce deuxième album, nous avons droit à la voix améliorée de Sascha Ring, à des rythmiques tantôt subtiles, tantôt saccadées, des rythmes carrés et des synthétiseurs très à l’avant-plan. On demeure ancrer dans l’avant-gardisme allemand, mais on se détache du minimalisme pour le simple plaisir de composer des vraies pièces qui seront livrées sur le plancher de danse en tant que tel, dans vos écouteurs ou encore remixées pour leur donner une deuxième vie.

II est un album déterminant, car on sent que ce ne sera sûrement pas le dernier du trio contrairement aux autres super groupes oeuvrant dans le rock. On sent clairement que ce projet permet à Modselektor et Apparat de s’exalter à explorer d’autres avenues que ce qu’ils créent habituellement dans leur carrière respective.

Sur II on retrouve le succès Bad Kingdom, la presque dub Let In The Light, l’incroyable spirale sonore qu’est MILK, la prenante Therapy, la langoureuse et planante Damage Done et la conclusive/grandiloquente This Time.

L’Amérique du Nord étant un continent d’un grand conservatisme musical, on ne peut s’attendre malheureusement à entendre du Moderat à la radio. Dommage, car l’attribut principal de ce groupe est d’être capable d’inventer une musique électronique jadis chasse gardée de certains connaisseurs et de la transporter auprès de nouvelles oreilles qui seraient enclines à écouter et déguster cette brillante musique. Pour l’innovation, on ira du côté des prochains Modselektor et Apparat, mais pour le disque constituant la parfaite synthèse de ce qu’on peut créer en terme de musique électronique en 2013, ce II est absolument un incontournable.

Ma note : 8/10

Moderat
II
Monkeytown Records
54 minutes

moderat.fm/

Exprimez-vous!

*