Metronomy - Summer 08 - Le Canal Auditif

Metronomy – Summer 08

MetronomyVoilà bien deux ans que Metronomy, la formation de Joseph Mount, a fait paraître l’appréciable Love Letters. Ce dernier effort n’atteignait pas le génie du magnifique The English Riviera paru trois ans plus tôt, mais offrait quelques pièces intéressantes. Pour Summer 08, Mount a préféré tout enregistrer lui-même. On le retrouve donc à tous les postes, que ce soit la batterie, la basse, les claviers et évidemment la voix.

On peut dire de Summer 08 que c’est un peu plus plaisant pour les oreilles que Love Letters. On y retrouve ce qui charmait tant de Metronomy au début que ce soit sur Nights Out et The English Riviera. L’album est moins uniforme dans le son et fait appel autant au disco qu’à des petits côtés funk et «electronica». Mount nous offre plusieurs pièces qui font bien leur travail sans non plus transcender le genre.

Parmi les meilleurs coups, la mélodieuse Hang Me Out To Dry rappelle les meilleurs moments de The English Rivera. C’est entre le dansant et l’atmosphérique, bien tissé, velouté et Mount fait appel à la voix magnifique de Robyn. Le duo offre une performance solide. La pièce qui ouvre le bal, Back Together, est déstabilisante par son approche rock, mais une fois le choc initial passé, on y trouve notre compte. C’est un peu plus marginal et c’est un côté de Mount qu’on n’avait pas entendu depuis longtemps. Il va même à faire des voix de filles. C’est «à côté de la track» et c’est bien correct comme ça.

Old Skool nous offre même des effets de «scratch» qui surprennent, mais qui se fondent à merveille à l’entraînante trame. Night Owl compte sur des sonorités qui semblent tirées des albums de glam hard rock un peu moyen des années 80, mais les utilisent avec beaucoup plus d’ingéniosité.

Metronomy offre un Summer 08 qui, sans avoir le génie et la force mélodique de The English Riviera, se débrouille tout de même mieux que son prédécesseur. Mount nous envoie des tubes qui flirtent avec le charme des premiers albums sans non plus renier son approche plus électronique et funk de Love Letters. Ça donne un album intéressant qui sans être parfait, ne tombe pas à plat non plus.

Ma note: 7/10

Metronomy
Summer 08
Because Music
40 minutes

http://www.metronomy.co.uk/

Exprimez-vous!

*