Metric - Pagans In Vegas - Le Canal Auditif

Metric – Pagans In Vegas

MetricLe groupe rock canadien Metric revient à la charge avec un neuvième album en carrière titré Pagans In Vegas. Après plusieurs changements de styles, le groupe se revisite dans ce tout dernier projet, qui vaut, d’ailleurs, plusieurs écoutes… mais quand on dit plusieurs, c’est parce que c’est vraiment plusieurs, pour vrai. Au début, on aime. Après, on aime moins. Ensuite, on aime. Puis, on est déçu. C’est comme si on avait une marguerite au bout de la main pour en arracher les pétales.

Dur dur de prendre une décision avec Pagans In Vegas. Prendre note que le disque contient quand même de bons éléments à certains endroits et à d’autres, il y en a des moins bons, malheureusement. Oui, la voix d’Emily Haines est toujours singulière. La chimie du groupe opère dans les pièces. Ceci dit, Metric se perd dans ce disque. Même que la formation se perdait depuis un petit moment, maintenant. Justement, avec cette dernière proposition, est-ce qu’on devrait les suivre? Eh bien… c’est une bonne question. On ne le sait plus trop, à vrai dire. C’est bien beau se laisser aller pour un tout nouveau disque, mais qu’en est-il de garder un fil conducteur précis?

Pourtant, les pièces Lie Lie Lie, For Kicks et The Shade annonçaient quelque chose de bien. Tout se gâche après. Le côté électro de Pagans In Vegas donne une lourdeur à l’œuvre… Une lourdeur si pesante qu’on se lasse d’écouter due à cette surcharge d’instrumentations et à ces façons d’aller n’importe où, n’importe comment. Justement, le fait de tout mettre en même temps, à la même place, épuise l’auditeur. On écoute du déjà vu, du réchauffé. C’est dommage parce qu’au début du parcours artistique de la formation, on avait droit à quelque chose d’ambitieux avec les premiers albums. On appréciait plus particulièrement les mélodies rock un tantinet punk dans les textes de l’album Old World Underground, Where Are You Now? Que dire de la symbiose dans l’instrumentation! Ça annonçait quelque chose de bien pour le groupe, ça, c’est sûr.

Depuis, Metric a adopté des styles musicaux qui ne semblent pas coller à la nature rock initiale du groupe. Pagans In Vegas le confirme. Le projet déçoit et laisse sur sa faim… Pour le prochain disque, gens de Metric, on s’entend, restez-vous même?

Ma note: 4,5/10

Metric
Pagans in Vegas
Universal Music
50 minutes

http://www.ilovemetric.com/

Commentaires

  1. js le bûcheron a écrit : :

    Courageuse Raphaëlle d’avoir écouté cette galette «plusieurs, plusieurs fois»…

    Pour ma part c’est aussi mince qu’une boulette de chez Dic Ann’s…

    Et franchement… l’auto-tune pour Emily Haines? Vraiment? C’est comme si on flanquait Bernard Adamus dans un complet Jean-Paul Gaultier…. ça dénature le truc non?

    Mais bonne critique!!!

Exprimez-vous!

*