Les Francouvertes 2015 - Le Canal Auditif

Les Francouvertes 2015

poupee-top-278x288C’est ce temps-là de l’année les enfants. Vos lundis soirs ne seront plus plates. À partir de lundi prochain, le 16 février, c’est le retour des Francouvertes! La cuvée 2015 est pas mal intéressante et certains noms sonneront peut-être une cloche pour vous parce qu’on en a déjà parlé!

Commençons par le commencement. Dès la semaine prochaine, vous aurez droit à une soirée en compagnie de Yokofeu, qui comme le Phoenix, s’est élevé des cendres de La Racine Rose pour vous proposer un mélange de post-punk et de psychédélisme pas pire pantoute. Et le même soir, les Beat Sexü seront là pour te faire shaker le popotin pour ensuite passer la scène aux Guerres d’l’Amour, qui donnent tout un spectacle. Le moment rêvé pour te faire aller les hanches et oublier la température hivernale.

Le 23 février, ce sera Charles-Antoine Gosselin qui arrive de Sherbrooke pour te chanter la pomme tout en intimité. Puis ce sera la jeune Rosie Valland qui est à surveiller. Elle livrera sa poésie accompagnée du talentueux Jesse Mac Cormack (bien s’entourer c’est toujours gagnant) et Jean-Philippe Levac de Pandaléon (voir parenthèse précédente). C’est finalement Jean-François Malo qui fermera la marche avec son pop rock saupoudré d’humour qui est non sans rappeler Louis-Philippe Gingras dans ses textes.

Pour la troisième soirée, c’est Mariejosée qui arrive directement du Manitoba… quand même. C’est minimaliste avec des mélodies accrocheuses alors qu’Oli Laroche (de Québec… quand même) et qui a fait paraître son maxi en septembre dernier, livrera les pièces pour ton petit plaisir. Cool de même. Finalement c’est le quatuor The Urban Indians qui va livrer ses atmosphères aériennes venant directement de la Rive-Nord… bon, c’est moins loin, mais passer le pont sur l’heure de pointe, c’est sacrant.

La quatrième soirée est plus éclectique alors qu’on passe du pop/folk/rock un peu cru de Samuele à la poésie râpeuse de Deslandes qui fait dans le blues du sud. À prévoir, des slides de guitare, des riffs accrocheurs et des mélodies rassembleuses. Finalement, c’est Rymz, seul représentant de hip-hop, qui fermera la marche avec ses pièces fortement influencées du rap contemporain américain.

Cinquième soirée? Mathieu Bérubé et son folk intimiste qui lui a permis de se rendre en demi-finale de Ma Première Place des Arts et du Festival international de la chanson de Granby. Puis Anatole, le projet solo d’Alexandre Martel (Mauves) avec des petits beats qui te font ballotter la tête et taper le pied. Enfin, c’est Eugène et le cheval qui a fait paraître récemment Pertes de mémoire et autres mécanismes de défense qui jouera sa pop décalée. Une soirée définitivement alternative, pas comme Moist, mais assez différente…

La sixième soirée verra le jeune Émile Bilodeau fouler la scène du Lion D’or pour présenter ses pièces inspirées de Bernard Adamus et très folk trash qui lui ont permis de rafler une panoplie de prix. Puis, Dylan Perron et l’Élixir de Gumbo vont débarquer. Perron est l’un des membres du Québec Redneck Bluegrass Project… ai-je besoin d’en dire plus? Je ne crois pas. Finalement Chandail de Loup avec ses textes désarmant et humoristique, débarquera directement de l’arrondissement de Lachine. Oui, oui. À la première écoute? T’as envie d’être là.

Et les préliminaires vont se terminer en force (n’est-ce pas ce qu’on veut toujours?) avec Nicole qui est née des cendres de Lila dit ça. Située quelque part entre le folk américain et Jimmy Hunt, la formation risque de vous charmer. Puis, ce sera Cherry Chérie et son rock’n’roll qui viendront vous faire trépigner pour ensuite passer la scène à l’excellente formation PONI, un genre de supergroupe fait de membres de formations sous-terraines (underground, c’est en anglais l’ami) québécoises.

Bref, j’ai hâte. Tout a été dit. Ça commence lundi!

http://francouvertes.com/

Commentaires

  1. Marie Bergeron a écrit : :

    La présentation des artistes est très belle, intéressante et nous incite
    bouger pour les lundis qui viennent à compter demain justement.

    • Stéphane Deslauriers a écrit : :

      … et nous y serons chaque semaine LP et moi afin d’offrir une couverture juste et vivante de cet important concours! Merci du commentaire, c’est très apprécié!

Exprimez-vous!

*