Les 20 meilleurs albums de 2014 selon Sébastien Moffet - Le Canal Auditif

Les 20 meilleurs albums de 2014 selon Sébastien Moffet

CVG_ShrinkDustLPJacket_Working

20. Chad VanGaalen – Shrink Dust

Sans doute l’album canadien le plus mésestimé de l’année. Shrink Dust est simple et complexe, assez fucké pour apeurer ta grand-mère, mais peut-être assez fou pour t’emporter ailleurs. Un des grands auteurs du Canada.
 

cover_lete

19. Philémon Cimon – L’été

L’été est un autre album qui aurait dû avoir une plus grande reconnaissance (allo l’ADISQ?). Romantique, passionné, Philémon démontre que du grand sur cet album. Soleil Blanc, Au cinéma, Moi j’ai confiance et Par la fenêtre sont superbes. Imparfait et foutrement beau.
 

3610154302188_600

18. Alexandre Désilets – Fancy Ghetto

Pop-intelligente-aux-accents-indie, bonjour! Des refrains ravageurs, des arrangements stimulants, cet album a tout pour lui, avec un interprète à la voix d’or en plus. Être directeur musical d’une station de radio, je me garrocherais pour jouer plus d’Alexandre Désilets sur les ondes FM du Québec.
 

Philipe B

17. Philippe B – Ornithologie, la nuit

Philippe B est dans une classe à part au Québec. À mes yeux, il fait partie de ces auteurs-compositeurs-interprètes qu’on adulera pendant des décennies. Ornithologie, la nuit et les chansons qu’il contient en sont un exemple probant.
 

a2835823164_10

16. Loud Lary Ajust – Blue Volvo

Normalement, ça m’en prend beaucoup pour embarquer dans le hip-hop, mais quand j’ai mis Blue Volvo pour la première fois, je suis tombé sur le cul. Shit! La réalisation est géniale, les tounes sont hot. Avec cet album, on est vraiment entré dans l’âge d’or du rap keb. Puissant.
 

251954

15. David Giguère – Casablanca

À savoir pourquoi, Casablanca n’a pas été un gros succès cette année et ça restera une énigme que je ne saurai résoudre. Giguère a beaucoup grandi en tant qu’auteur depuis Hisser haut, son premier album, et cet opus nous le démontre fort bien.
 

53f2802849f5f_182x182

14. Bernhari – Bernahri

J’avais beaucoup aimé l’album, mais c’est en spectacle que j’ai pris conscience de l’ampleur des chansons de cet album. Maintenant, je joue cet album à pleine capacité, au grand dam de mes voisins. Kryuchkova reste une des meilleures pièces parues au Québec en 2014.
 

Little-Dragon-Nabuma-Rubberband

13. Little Dragon – Nabuma Rubberband

Nabuma Rubberband aurait pu être l’album qui aurait fait de Little Dragon «the next big thing». Ils ont néanmoins choisi de créer une œuvre relativement difficile d’accès et de laisser libre court à leurs envies artistiques. Klapp Klapp est pour moi une des meilleures chansons de l’année. Très satisfaisant.
 

16511-our-love

12. Caribou – Our Love

Our Love est l’œuvre la plus dansante que Caribou ait proposé dans sa carrière, juxtaposant ici les influences, passant du R&B électro au house dans la même chanson. Dan Snaith démontre avec brio également une véritable vulnérabilité tant sur les titres plus expérimentaux que plus dansants. J’ai beaucoup aimé.
 

arewethere.lpout

11. Sharon Van Etten – Are We There

Are We There est simplement un coup de poing dans la face. Sans effort, elle démontre une grande maîtrise de son art. Avec des chansons justes comme I Know et Your Love Is Killing Me, elle fait partie des grandes auteures de l’année 2014.
 

a2933252941_10

10. Fanny Bloom – Pan

Fanny, je pense que j’ai été dur avec toi. Ton album, il est vraiment bien foutu. C’est même un «grower», si tu me permets l’expression. C’est devenu l’album qui me suit partout, dans mes petites dépressions, mes moments de folie ou quand j’ai simplement besoin d’une superbe ballade épique.
 

ben-howard-i-forget-where-we-were

9. Ben Howard – I Forget Where We Were

Ma surprise anglo de l’année. Je n’avais pas du tout accroché sur son premier album. Le succès de ce disque est dû à la simplicité des arrangements, aux chansons élémentaires de Howard, aux ambiances pleines de réverbérations et aux émotions à fleur de peau qui en découlent. Simple, beau, poignant.
 

ACH003556077.1407210920.580x580

8. Alfa Rococo – Nos Coeurs Ensemble

La surprise de l’année et ma dose de bonheur sur CD de l’année. Honnêtement, je ne l’avais pas venu venir celui-là. David et Justine ont misé dans le mille, avec une production moins gentille et des chansons plus aventureuses. Génial.
 

spoon-they_want_my_soul-608x608

7. Spoon – They Want My Soul

J’avais peur à ce retour de Spoon, qui était devenu des intouchables depuis l’incontournable Ga Ga Ga Ga Ga. Avec They Want My Soul, Spoon a démontré leur talent de mélodiste, ainsi que leur grande maîtrise des genres. L’album le plus abouti de leur carrière.
 

1e766e86

6. Wild Beasts – Present Tense

Les Anglais Wild Beasts n’obtiennent toujours pas la reconnaissance qu’ils devraient avoir. Present Tense est un album d’une grande finesse, où le meilleur du groupe est démontré dans tous ses états. De Wanderlust en passant par A Simple Beautiful Truth, Hayden Thorpe et compagnie m’ont charmé avec cette quatrième galette.
 

53ce88bc8391f

5. Salomé Leclerc – 27 fois l’aurore

De Arlon à Vers le sud, en passant par la superbe Et si cette fois était la bonne, Salomé a usé d’arrangements efficaces, de nappes de claviers et d’une bonne dose de réverbération pour créer un univers entre utopie post-apocalyptique et intimité glaciale. Diablement efficace et très ambitieux.
 

eca6cfc5

4. Lykke Li – I Never Learn

La Suédoise m’a enviré avec cet album de rupture. À l’instar de mon collègue LP Labrèche, j’ai été conquis par cette collection de chansons pop aux arrangements à la Phil Spector. I Never Learn est mélancolique à souhait, et personnellement, j’adore.
 

a3762416444_10

3. Adult Jazz – Gist Is

Ce quatuor de Leeds m’a renversé avec ce premier album. Il m’est rarement arrivé d’entendre un premier album aussi inventif et aussi achevé que Gist Is. Déstructuré, éclaté, nouveau, frais, les adjectifs ne suffisent pas pour qualifier mon amour pour cet album. À écouter d’urgence.
 

Antoine-Corriveau-Les-Ombres-Longues-300x287

2. Antoine Corriveau – Les Ombres Longues

Il y a de ces albums qui te rentre dedans à tout coup. Les Ombres Longues en fait parti. Cet album s’est imposé par les frissons qu’il me fait à chaque fois qu’il joue. Au risque de me répéter, Antoine Corriveau a lancé un tout simplement un classique de la musique québécoise.
 

b3b2ca91

1. St. Vincent – St. Vincent

St. Vincent est l’album que j’ai le plus écouté cette année. Autant j’avais aimé Strange Mercy, autant que lui, je l’ai simplement dévoré. À la fois plus accessible et plus torturée que ses disques précédents, Annie Clark a une fois de plus démontré l’étendue de son génie musical.
 

Mentions honorables:

Douglas DareWhelm, Mac DemarcoSalad Days, The War On DrugsLost In The Dream, Real EstateAtlas, Röyksopp & RobynDo It Again, Todd TerjeIt’s Album Time, First Aid KitStay Gold, James Vincent McMorrowPost-Tropical, Sia1000 Forms Of Fear, Catherine LeducRookie, Tove LoQueen Of The Clouds.

Album de 2013 que j’ai le plus écouté en 2014:

Katy PerryPrism (je sais, je sais…), Agnes ObelAventine.
 

Exprimez-vous!

*