Klaxons - Love Frequency - Le Canal Auditif

Klaxons – Love Frequency

Klaxons_The_405Un soir de cuite, La Brute du Rock a mis du Klaxons dans son bruyant salon. La mélodie puissante d’Echoes parla d’elle-même et le charme s’opéra de façon immédiate. Le quatuor anglais qui a deux albums à son actif (dont l’heureux lauréat du Mercury Prize en 2007 titré Myths Of The Near Future) fait paraître cette semaine Love Frenquency.

Pour ce nouvel opus, la table est mise pour un succès instantané puisque la force mélodique et de composition de Klaxons est alliée au génie de réalisation de James Murphy et des Chemical Brothers. Oui, il était permis à tous de rêver d’un album qui allait cadencer les soirées de rave de milliers, voir de millions de personnes, à travers le globe.

Malheureusement, Love Frequency échoue lamentablement. Alors que Klaxons auraient pu redéfinir ce qui fait bouger les masses en 2014, la formation nous offre plutôt un album qui peine à s’élever au-dessus des David Guetta et autre populiste/rassembleur du genre. La première pièce intitulée New Reality ne satisfait pas totalement, mais donne espoir alors que le rythme est dansant, martelé avec aplomb et qui contient une bonne dose de voix haute perchée, qui coule comme du miel à l’oreille.

Par la suite, la déception se manifeste sérieusement au fur et à mesure que le groupe nous offre ses pièces creuses, convenues, qui ressemblent à une pâle copie de Daft Punk plutôt qu’à un véritable album de Klaxons. Pour couronner le tout, les Anglais offrent ces paroles insipides:

«If you believe in love/Then I believe in you/If you believe in truth/There’s nothing we can’t do»

C’est à se demander si le quatuor n’a pas trop écouté de Britney Spears et autres sottises du genre au cours des dernières années. Où est le côté frondeur de Klaxons? Où est l’originalité? Où sont les rythmes dansants méticuleusement construits qui ont fait loi dans un passé pas si lointain?

Quelques pièces sont moins ennuyantes: Children Of The Sun n’est pas totalement frustrante, mais on est très loin de la force musicale qui caractérisait Klaxons sur Surfing The Void et Myths Of The Near Future. Une énorme déception crève-cœur!

Ma note: 4/10

Klaxons
Love Frequency
Akashic Records
47 minutes

www.klaxons.net/

Exprimez-vous!

*