Jean-Michel Blais - II - Le Canal Auditif

Jean-Michel Blais – II

Jean-Michel BlaisJean-Michel Blais est un jeune pianiste montréalais qui lance le simplement intitulé II. Il possède une histoire bien intéressante et atypique. Blais a grandi dans la Mauricie et a par la suite déménagé à Québec où Robert Lepage est tombé sous le charme de ses compositions. Après quelques collaborations, Blais alors dans la vingtaine a décidé de déménager à Berlin pour ensuite passer quelque temps en Amérique du Sud. Finalement, il est revenu en terre natale pour enregistrer ce qu’il avait composé en voyage.

Blais possède une approche au piano qui rappelle Chilly Gonzales et Nils Frahm par son ouverture sur l’électronique et son originalité stylistique. On pense aussi à Satie, en moins technique, pour sa manière de brosser des tableaux à l’aide de sons. II est un tranquille voyage coloré qui berce aussi facilement les jours ensoleillés du printemps que les soirées fraîches de l’automne. On y retrouve une musique inspirée et inspirante qui évoque des paysages de la Nouvelle-Zélande comme des rigoles quelque part sur le Mont-Tremblant.

Nostos est l’une des pièces de résistance, avec ses ambiances vaporeuses et mystiques qui ceinturent un piano en furie; morceau effréné et puissant. Relativement simple dans sa progression, la pièce y va plutôt avec une force inégalée et martelée habilement par Blais. Casa se situe à l’opposée avec une mélodie qui respire, qui joue sur les silences entre les notes; un silence lourd de sens. C’est particulièrement touchant et réussi.

Jean-Michel Blais possède un bon sens de la mélodie qui accroche facilement l’oreille à l’instar d’un Yann Tiersen. On pense au compositeur français lorsqu’on entend l’excellente Dada, la sympathique Il ou encore la théâtrale et enjouée Budapest. Dans son rythme atypique, elle fait penser plus à un jeu de clavecin, mais avec toute la chaleur du piano.

II, de Jean-Michel Blais, est un tableau bien plaisant pour les oreilles. Si vous avez une inclinaison pour les compositeurs qui ont une approche moins rigide, à la Chilly Gonzales ou Yann Tiersen, vous risquez de tomber en amour avec le jeune pianiste. Le Montréalais brosse de beaux tableaux qui nous restent en tête même plusieurs heures après l’écoute.

Ma note: 8/10

Jean-Michel Blais
II
Arts & Craft
28 minutes

http://jeanmichelblais.com/

Exprimez-vous!

*