Franz Ferdinand - Right Thoughts, Right Words, Right Action - Le Canal Auditif

Franz Ferdinand – Right Thoughts, Right Words, Right Action

941120_10151427877177549_1245971487_nLa formation écossaise Franz Ferdinand (qui n’a vraiment plus besoin de présentation) fait paraître aujourd’hui même sa quatrième offrande… dont la gestation fût des plus laborieuses. En effet, la bande à Alex Kapranos a bien failli y laisser sa peau tant la vie paradoxalement routinière et effervescente de rock star prenait le dessus sur l’aspect créatif. De plus, il faut bien avouer que l’épisode pseudo expérimental qui structurait l’effort précédent, Tonight: Franz Ferdinand, avait servi à installer des doutes justifiés concernant la longévité du groupe.

Donc, voici un Right Thoughts, Right Words, Right Action qui ramène les pendules à l’heure. Franz Ferdinand fait effectivement un retour en force cadencé et funkisant avec quelques éclaboussures rock fort appréciées de votre dévoué critique. Au menu, toujours ce pop-rock élaboré pour faire bouger le popotin, incorporant quelques claviers bondissants, auréolés de ces mélodies captivantes, dont seul Alex Kapranos détient le secret.

Est-ce que ce RTRWRA frôle la frénésie et l’intensité des premiers opus offerts par la formation? Très clairement, c’est non! Ce disque ne parvient pas à atteindre les sommets réalisés auparavant par Franz Ferdinand, mais les Écossais n’ont pas à rougir de leur performance. Les admirateurs du groupe sauront apprécier ces petites ritournelles entraînantes, qui délaissent le penchant sombre de la précédente tentative, afin de mettre toute la gomme sur les deux principales compétences de Franz Ferdinand : le groove et l’exécution irréprochable.

Ce qui différencie cette production des autres créations appartenant au corpus chansonnier du quatuor, ce sont ces sonorités électros vintage qui s’imbriquent aisément à ce rock funky rigoureux qui a fait la réputation enviable de la formation. De plus, les maîtres du dance-rock ont bénéficié de l’apport de Bjorn Yittling (Peter, Bjorn And John) et de DJ Todd Terje afin de tonifier ce RWRTRA. Sans être un grand disque, Franz Ferdinand a le mérite de nous proposer un labeur honnête et authentique.

Ça démarre en trombe avec l’impérial tube Right Action; un succès imparable comme seul Franz Ferdinand sait en créer. Par la suite, ça remue tout autant avec Evil Eye, le rock typiquement Franz Ferdinand titré Love Illumination, la quasi disco Stand On The Horizon et le refrain beatlesque de Fresh Strawberries. Ça se poursuit avec le rock punkisant et nerveux nommé Bullet de même que le judicieux mélange de basse et d’orgue Farfisa dans Treason! Animals. Petite accalmie avec The Universe Expended et Brief Encounters; les deux chansons faiblardes de cette conception sonore. Ça se conclut avec Goodbye Lovers And Friends, dans laquelle Kaparnos clame ironiquement son dégoût de la musique populaire.

Est-ce le chant du cygne pour Franz Ferdinand? Ce serait assez prétentieux de notre part d’épiloguer longuement là-dessus. Par contre, ce RTRWRA serait une manière éloquente, pour ces excellents musiciens, de tirer leur révérence sans perdre le respect des admirateurs et des mélomanes. Malgré le travail impeccable réalisé sur ce disque, nous avons ressenti tout au long de l’écoute une certaine redondance et un vieillissement prématuré de la recette préconisée par Franz Ferdinand. Peu importe, cet album constitue une divertissante réussite.

Ma note : 7/10

Franz Ferdinand
Right Thoughts, Right Words, Right Action
Domino Records
35 minutes

www.franzferdinand.com

Commentaires

  1. JLL a écrit : :

    Nous allons voir ça sur place ce soir au Métropolis…

Exprimez-vous!

*