Les EP de mars 2016 - Le Canal Auditif

Les EP de mars 2016

ROSIE VALLAND – NORD-EST

a0435133615_10Rosie Valland a le vent dans les voiles. Après un album acclamé par la critique l’année passée, la jeune femme propose déjà un nouveau maxi en ce début d’année. Encore une fois réalisé par Jesse Mac Cormack qui y joue aussi quelques instruments, le mini-album compte aussi sur l’apport des frères Levac (Pandaléon). Il y a de pas pires tounes dont L’isle, Nos guerres et la mélancolique Calmer le vent qui se scinde en deux parties. Si vous avez aimé l’album, Nord-Est sera une belle addition à votre discographie.
 


 

PHILÉMON CIMON – PSYCHANALYSEZ-VOUS AVEC PHILÉMON CIMON

a1804920858_10Philémon Cimon avait encore quelques chansons en banque tirées des sessions d’enregistrement de Les Femmes comme des montagnes paru l’année dernière. Il nous livre le tout en début d’année, accompagné d’un projet de photo-chanson. Philémon fait rarement les choses à moitié et ce nouvel EP est bien plus quelques chansons qu’il n’a pas jugé bon de mettre sur son dernier album. On y retrouve cependant le même esprit un peu plus rock. C’est quatre chansons bien plaisantes pour les tympans.
 


 

OKTOPLUT – LA SORCIÈRE DE ROCHE

a4237778299_10Oktoplut est de retour! Et pas n’importe comment, le duo dynamique nous arrive avec une pièce qui fait près de vingt minutes. La Sorcière de Roche est un long morceau progressif où le rock est lourd avec les influences habituelles dites stoner et métal artistique. La distorsion est délicieuse et les variantes sont bien imbriquées les unes dans les autres. Ça fait un maxi bien plaisant pour l’amateur de rock de type lourd. Ça devient un peu atmosphérique avec des influences doom. Bref, c’est réussi encore une fois.
 


 

TREVOR SENSOR – TEXAS GIRLS AND JESUS CHRIST

JAG281dig1-1024x1024Nous vous avons présenté la pièce-titre de ce premier EP de Trevor Sensor il y a quelques semaines. Le jeune chanteur folk vient de l’Illinois et possède une voix atypique à la Bob Dylan. Ses chansons passent d’un folk très conventionnel à des pièces rafraîchissantes et surprenantes. Le barde possède un excellent sens pour raconter des histoires. Satan’s Man en fait la démonstration avec aplomb. Ce sera un artiste à suivre dans les prochains mois puisqu’il détient déjà un contrat de disque en main de chez la prestigieuse maison Jagjaguwar.


 

HOWARD – PLEASE RECYCLE

49076-please-recycleLa formation Howard nous fait part de sa conscience de mère Gaïa sur ce nouvel EP titré Please Recycle. Vous y trouverez que des matières qui se retrouvent dans le bac à recyclage, à tout le moins dans le titre des chansons. Mais ça va plus loin. En fait, le groupe a créé de nouvelles compositions en utilisant seulement des sons et des échantillons de leur premier album Religion; disque paru l’année dernière. Ne pensez pas qu’il s’agit d’un maxi de remix pour autant. Nous avons devant les yeux cinq nouvelles compositions électroniques construites à partir de leur «vieux stock». Le vieux étant très relatif ici.
 


 

PANDACIDE – L’HOMME ESCABEAU

a3340935430_10Tu te demandes pourquoi le nom de Pandacide? Parce que leur rock sonne comme un panda sur l’acide. C’est la réponse candide que nous offre la nouvelle formation rock psychédélique qui détient un lourd penchant pour le dream pop. L’Homme Escabeau est une belle carte de visite pour le quatuor qui compte parmi ses rangs Jean-Bruno Pinard qui a réalisé de nombreux albums intéressants dont ceux de Câltar-Bateau et coréalisé Shenanigans de Fire/Works. C’est pas mal intéressant comme premier maxi et ça donne envie d’en entendre plus de la formation.
 


 

CHERUBS – FIST IN THE AIR

a3961699529_10L’année dernière, le groupe Cherubs a fait paraître l’excellent 2 Ynfynyty qui s’est faufilé au 22e rang de notre top 50 de 2015. Le groupe américain n’est pas en reste puisqu’il fait paraître un nouvel EP intitulé Fist In The Air. Le bonheur semble revenu à la maison et la créativité a suivi de près. Ces chansons ont été enregistrées après la sortie de l’album, la formation étant dans un état de bouillonnement créatif total. Le maxi est une excellente suite et on souhaite que ce ne soit que le début pour le groupe.
 


 

CHARLES ROBERT – SUR LE CHEMIN

a4046749853_10Charles Robert a un parcours bien fourni avant d’arriver avec son maxi Sur le chemin. Il a accompagné sur scène Dumas, Véronique Dicaire et Alex Nevsky. Celui qui possède un petit quelque chose de Pierre Lapointe dans la voix a aussi passé par le Festival International de la chanson Granby en 2014, raflant au passage le prix de la SOCAN. Voici qu’il propose son EP titré Sur le chemin pour nous présenter ses chansons dont l’excellente J’irai. Épaulé par Philippe Brault derrière la console, le jeune homme nous donne un avant-goût de ce dont il est capable.
 


 

EGO DEATH – GRIEF

a2987396337_10Ego Death, c’est le projet de Joey Proteau, musicien de Québec qui nous offre un folk atmosphérique qui rappelle vaguement Bon Iver. Mais très vaguement. C’est beaucoup plus alternatif dans le son. Les cinq pièces se défendent bien avec leurs mélodies efficaces et leurs sonorités riches. Le jeune homme possède une voix fantomatique et fragile qui s’accorde bien avec le tout.
 
 


 

TOPIUM – EP

78b2502ae3f251e226992fec99813d45_250x250Topium, c’est la rencontre de Jérôme Dupuis-Cloutier et Jonathan Gagné. Ensemble, les deux jeunes hommes font de l’électro-jazz bien intéressant aux sonorités chaudes. Ça donne envie de se dandiner même si l’on ne flirte pas ici avec l’électro-swing. Les rythmes sont accrocheurs et rapidement on se retrouve prisonnier/complice de la musique du duo. Ça vaut le détour.


 

Exprimez-vous!

*