Les EP de juillet 2016 - Le Canal Auditif

Les EP de juillet 2016

CHARLOTTE CARDIN – BIG BOY EP

charlotte_2La Montréalaise Charlotte Cardin fait fureur en ce moment un peu partout à l’international. À l’écoute de son premier EP, on comprend pourquoi. C’est un peu comme si Cœur De Pirate, Amy Winehouse et Jessie Ware avaient eu un enfant ensemble. Son interprétation est juste, nuancée, précise et émouvante. Musicalement, elle nous offre une pop avec des accents de jazz et de hip-hop. On y retrouve aussi une apparition digne de mention de Husser du groupe The Posterz sur une trame noire, mélancolique et totalement réussie.


 

JULIA JEAN BAPTISTE – EP

a3958847352_10La jeune Française Julia Jean Baptiste a tout un parcours artistique. Tout d’abord, elle a participé à Star Académie en 2009 (en France) pour ensuite décrocher le rôle de chanteuse chez Pendentif. Voici qu’elle nous propose maintenant de la musique en solo. On retrouve beaucoup de Pendentif, comme quoi, c’est une alliance naturelle. Sur ce premier mini-album, elle nous offre de l’électro-pop qui oscille entre le velouté et des rythmes dansants. Une autre sortie intéressante chez les très capables disques Entreprises.


 

OF COURSE + L’AMALGAME – LE PRIX DU FUNK

logo LCAPeut-être avez-vous écouté l’EP collaboratif des deux groupes montréalais ici même sur le Canal Auditif ? Un heureux mariage qui est arrivé lors d’un spectacle partagé entre les deux groupes. Le coup de foudre a été instantané et ils ont décidé de rentrer en studio ensemble. Le résultat est un hip-hop sur le 220 couché sur des rythmes funks, mais ultra-cool. Ces deux jeunes groupes montrent de très belles choses sur ce maxi et l’on y retrouve un mélange qui nous rappelle les premiers moments de Radio Radio.


 

CRAKHED – CECI N’EST PAS UNE CRITIQUE SOCIOCULTURELLE DE L’ANTHROPOCENTRISME MODERNE

a0199632802_10Au Canal Auditif, on a plusieurs de nos critiques qui sont aussi musiciens dans la vie. Hugo Tremblay est l’un de ceux-là. Celui-ci vient de lancer son premier EP sous le Crakhed. Vous y trouverez des compositions assez noires, rythmées et pas mal intéressantes. On y trouve aussi des mélodies vocales qui ne sont pas sans rappeler Philémon Cimon. Et en plus, il gagne la palme du titre le plus long depuis l’Idler Wheel de Fiona Apple. Allez écouter ça!
 
 


 

THE PHEELS – LIKEWISE EP

the-pheels-likewise-ep-L-GEnC0CLe nouveau duo américain The Pheels a fait paraître un premier EP à la fin juin et c’est tout à fait intéressant. Avec une approche hip-hop, les deux jeunes hommes font une pop décalée infusée d’une R&B perdue dans les nuages de fumée. On reconnaît une influence de N.E.R.D. dans la façon de construire leurs chansons, mais c’est un tantinet plus marginal. Cependant, des pièces comme Favorite Luv montrent à quel point ils sont doués pour les mélodies intoxicantes. Un groupe à surveiller.


 

LINA TULLGREN – WISHLIST EP

a1995249611_10Tu aimes Scout Niblett, Sharon Van Etten et Angel Olsen? Alors Lina Tullgren est taillée sur mesure pour tes oreilles. La jeune femme originaire du Massachusetts a lancé un peu plus tôt son maxi de façon indépendante, mais voici que la maison de disque Captured Tracks a mis la demoiselle sous contrat et fait paraître de nouveau l’album de cinq chansons. Les pièces sont empreintes d’une mélancolie magnifique, le tout chanté dans une intimité belle et émouvante. Une jeune compositrice qu’on aura à l’œil.


 

LA FÊTE – ENTROPIQUES

a2556901368_10Nimbes est mort, vive La Fête! Le groupe de Québec n’est plus, mais cela n’a pas empêché certains de ses membres de se regrouper autour d’un nouveau projet un peu post-punk, un peu indie et très lo-fi. Encore une fois, voilà un «record» enregistré entre les murs du Pantoum qui est en train de devenir un lieu de culture inévitable dans la Capitale nationale. En attendant, vous pouvez découvrir cette nouvelle proposition aux mélodies entraînantes et aux guitares généreuses.
 
 


 

ALMEEVA – OBLITE

a2000617521_10Il y a environ deux ans, nous vous avions présenté l’EP Anamorphic du compositeur Gregory Hoepffner, alias Almeeva. Alors que son dernier mini-album prenait une tournure plus pop et hip-hop, il revient cette fois à ses origines plus expérimentales avec de lentes progressions et des ambiances riches. Il ne délaisse pas pour autant complètement son goût pour des pièces plus pop. On en retrouve avec la mélodieuse Part Fiction.


 

BUSTY AND THE BASS – LIFT

15f5171ceea427a1c87b0a60e5e0187703899fb7Busty And The Bass, c’est un groupe de neuf jeunes musiciens. Oui, oui, neuf. Ils ne rentrent même pas tous dans une van. La formation fait de la pop mélodieuse auquel des éléments de jazz, de hip-hop, de R&B et de musique électronique viennent se greffer. C’est généralement bien efficace et facile à prendre par une belle journée de juillet. Ils nous montrent leur diversité musicale qui n’est pas sans rappeler celle de Bran Van 3000 à une autre époque.


 

MY FAVORITE HORSES – NORTHERN LIGHTS II

a1857969429_10Les Français de My Favorite Horses sont originaires de Montpellier. Après avoir retenu l’attention de la presse européenne grâce à leur titre Marble Chest, ils lancent maintenant un premier maxi. Leur folk rock possède des touches d’indie rock et juste assez d’éléments bruyants pour éviter le lisse et ennuyant. Ils possèdent un bon talent pour la mélodie et en font la preuve avec ces cinq titres de qualité.


 

Exprimez-vous!

*