Eman x Vlooper - XXL - Le Canal Auditif

Eman x Vlooper – XXL

EMAN-VLOOPER_XXLLa feuille de route d’Eman est impressionnante. D’abord, avec Claude Bégin sous la bannière Accrophone, avec Movezerbe, mais surtout maintenant comme membre d’Alaclair Ensemble, qui brûle la scène du rap made in Quebec. Ah oui, c’était aussi le batteur de Karim Ouellet pendant un certain temps. Quand avoir une seule corde à son arc n’est pas suffisant… L’autre moitié, Vlooper a fleuri lui aussi au sein de la troupe post-rigodon, mais il est l’une des figures de proue du mouvement Pui pui. L’association des mots d’Eman et des rythmes de Vlooper n’est pas nouvelle. Le duo avait fait paraître un maxi, E.M.M.A.N.U.E.L., en 2012.

Contrairement à Alaclair qui fait paraître tout gratuitement sur Bandcamp, le duo a signé avec 7ieme Ciel qui est la maison de Koriass, Samian et Manu Militari. Ça faisait longtemps qu’Eman n’avait pas été à l’avant-scène. Comme il le dit sur Back To Me: «Si je suis back c’est que j’étais mort comme Biggie comme Pac/Une vieille légende comme Félix, comme Michel, comme Miles Davis/Mon instrument est en or/Je prends le micro comme un marteau pour un charpentier». Un mélange d’arrogance et de gaîté. C’est vrai qu’Eman est à son meilleur avec un micro dans les mains. Sa parole est rythmée, unique, non linéaire et surtout nuancée.

Sur XXL, il foule un ensemble de sujets: l’amour, la jeunesse, la famille, l’environnement, de faire du «bike» dans la vieille capitale et surtout la vie de tous les jours. Mantra ouvre l’album et Eman ne perd pas de temps à s’installer comme une force en contrôle qui sait user de ses atouts. Tirer des moves et PUBLI-SAC suffisent à asseoir son argumentaire. Eman est doué. Point à la ligne.

De son côté, Vlooper envoie des trames sonores variées. Toujours avec un bon fond «old school», le jeune homme y incorpore à tout coup des éléments contemporains. Généralement, c’est bien réussi comme sur Sans les mains, mélangeant les styles avec une adresse impressionnante, allant piger autant des univers provenant de Chicago que de New York. Le seul petit écueil est l’utilisation de l’effet de cuivre artificiel à la TNGHT sur Tirer des moves qui semblent un peu redondant par rapport à ce qui s’entend ailleurs. Outre ce léger impair, c’est exécuté avec une main de maître qui ferait rougir bien des DJ québécois.

Le duo ne semble avoir aucune limite et se donne même une petite note soul avec Dans le vide avec Ariane Moffatt qui vient prêter sa voix légèrement «auto-tuné». Un album de rap diversifié, intelligent, apprêté avec ruse et qui ravira les fans du genre.

Ma note: 8/10

Eman x Vlooper
XXL
7ième Ciel
40 minutes

www.emanvlooper.com/

Exprimez-vous!

*