Damien Jurado - Visions Of Us On The Land - Le Canal Auditif

Damien Jurado – Visions Of Us On The Land

Damien JuradoDamien Jurado roule sa bosse aux États-Unis depuis un bon bout de temps. À travers les années, l’Américain a habilement évité les pièges d’un folk trop conventionnel ou d’un engourdissement de créativité. Chaque album apporte son lot de nouveauté et d’expérience qui empêche ses albums de ramasser la poussière. Avec Visions Of Us On the Land, Jurado continue dans la même veine. Il livre un album divertissant et surprenant. Pour vous donner une idée, c’est un peu comme si Neil Young et Phosphorescent avaient eu un enfant rebelle ensemble.

Sur Visions Of Us On the Land, Jurado nous fait passer par différentes atmosphères. Celles-ci vont de la chanson aux tonalités de despérado comme QACHINA à la belle intimité folk de Prisms. Parmi les morceaux qui accrochent l’oreille sur ce nouvel opus, l’entraînante Mellow Blue Polka Dot fait belle figure avec son riff rythmé, ses inflexions de voix légèrement grandiloquente et ses changements de cap rapides et efficaces. La très cool TAQOMA est un autre beau moment qui donne envie de taper du pied. Simple, efficace, la ritournelle offre aussi de belles montées sonores et des mélodies vocales qui cajolent les oreilles.

Walrus nous offre une autre version du barde américain. On a droit à un petit côté funk et groovy aussi surprenant que plaisant. Exit 353 est certainement ce que Jurado fait de plus pop sur Visions Of Us On The Land. C’est à ce moment que les comparaisons avec Neil Young prennent tout leur sens. C’est réverbéré, entraînant et totalement satisfaisant.

Damien Jurado livre aussi plusieurs pièces plus intimes. On The Land Blues prend des allures de confession quasi nostalgique. L’interprétation de l’homme est totalement à point et ce serait assez difficile de demander mieux. And Loraine compte sur un peu plus d’effet, mais garde un rythme sur lequel on pourrait danser un «slow» dans une grange quelque part dans le Midwest américain. Ça sent le foin, la bière cheap et les amours de printemps.

Un excellent album de la part de Damien Jurado qui trouve des moyens de ne pas se répéter. Si vous avez aimé les albums de Sun Kil Moon et Phosphorescent paru dans les deux dernières années, vous risquez d’avoir beaucoup de plaisir à découvrir Visions Of Us On the Land. À vos écouteurs.

Ma note: 8/10

Damien Jurado
Visions of Us On the Land
Secretly Canadian
52 minutes

http://damienjurado.com/

Exprimez-vous!

*