Critiques

Kendrick Lamar

Black Panther : The Album (Music From and Inspired By)

  • Aftermath Records / Interscope Records / Top Dawg Entertainment
  • 2018
  • 50 minutes
8
Le meilleur de lca

Kendrick Lamar et Anthony Tiffith, de Top Dawg Entertainment ont produit un album qui n’est pas tout à fait une bande originale de film. Cet album est plutôt une collection de chansons qui colle au film de par les thèmes et l’univers sonore. Pour celui-ci Kendrick Lamar a fait appel à de nombreux collaborateurs dont SZA, Schoolboy Q, 2 Chainz, Vince Staples, Jorja Smith, Anderson .Paak, James Blake, Future, Badbadnotgood et The Weeknd. Disons que ça ne manque pas de gros noms.

Outre le fait que de nombreux bonzes de la musique urbaine se retrouvent tous à la même place, est-ce que Black Panther vaut le détour? Eh bien oui! Comme tout ce que fait Kendrick Lamar, il s’agit d’une solide collection de chansons. N’allez pas vous attendre à des compositions aussi travaillées que sur DAMN. mais quand même, on se retrouve dans les grosses ligues.

All the Stars, un duo entre Kendrick Lamar et SZA est une solide chanson de pop sur laquelle la jeune femme montre à quel point elle est talentueuse. Le genre de mélodie aux accents R&B qui colle dans les neurones. On peut en dire tout autant du duo de Kendrick Lamar et The Weeknd et sa solide trame. Pray for Me c’est pop, inventif et mélodieux. Une des meilleures compositions de The Weeknd depuis un bon bout de temps. Vince Staples est toujours aussi efficace sur la tendue Opps qui travaille une certaine tension pendant les couplets alors que les refrains sont exactement à l’opposé avec une attitude très cool.

L’alliance d’Anderson .Paak, Ab-Soul et James Blake chapeauté par Kendrick Lamar donne aussi de solides résultats. C’est une trame qui emprunte des sonorités au dancehall, mais les livres de façon beaucoup trop lente et lourde. Le petit côté sensuel de cette Bloody Waters est amené par Robin Hannibal (ex-Rhye) qui collabore à la production de la chanson. The Ways fait appel aux talentueux de Badbadnotgood pour la trame. Ça aboutit à une chanson hypercool sur laquelle Khalid glisse avec une aisance déconcertante. Pour ceux qui ne sont pas encore tombés dans Jorja Smith, elle offre une solide performance sur I Am.

Tout ceci pour dire qu’une collection de gros noms n’est pas toujours gage de qualité. De nombreuses propositions du genre ont donné des productions paresseuses et ampoulées. Il ne faut jamais sous-estimer la démarche de Kendrick Lamar qui assure une direction aussi claire que pertinente.

 

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.