Critiques

Alexandre Désilets

Fancy Ghetto

  • Indica Records
  • 2014
  • 39 minutes
8
Le meilleur de lca

3610154302188_600Ceux qui connaissent bien la musique d’Alexandre Désilets savent à quel point il est habile à créer des mélodies pop aériennes. Il excelle dans ce département et même si ça donne un résultat moins grand public. Pour ça, Désilets commande le respect. Voilà qu’il laisse tomber une bombe avec Fancy Ghetto. Si vous cherchiez la meilleure galette de pop québécoise en ce début d’année, arrêtez immédiatement, votre quête est terminée.

Désilets y va d’un Fancy Ghetto tout simplement exquis. Pour ce faire, le montréalais a pu compter sur la participation de gens de talents. Tout d’abord, Mathieu Leclerc cosigne les textes et les deux auteurs nous offrent de petits bijoux comme l’excellente pièce-titre de l’album. Ensuite, la réalisation de François Lafontaine est sans reproche, les percussions de Samuel Joly et Julien Sagot sur l’entraînante Bats-toi mon cœur sont jouissives… mais disons la vérité, les guitares livrées par Olivier Langevin tout au long de la galette sont absolument parfaites. Il a su épouser l’univers de Désilets et y ajouter une plus-value.

À l’image du premier extrait Renégat, l’album est rythmé, riche et accrocheur. Alexandre Désilets se livre avec authenticité et avec des pièces telles que Crime parfait, il prouve à quel point il est un interprète de qualité. Maintenant, après les roses… le pot.

Autant Fancy Ghetto est excellent, savoureux et plaisant, une vilaine tache vient assombrir le tableau: Rejoins-moi. Après avoir passé à travers un album qui est des plus charmants, soudainement on se retrouve sur une pièce aux arrangements pompeux qui ressemble plus à un morceau grandiloquent et mièvre à la Marc Dupré. Une chanson qui pourrait facilement se faufiler dans les palmarès sans saveur de NRJ ou CKOI… Malgré cette vilaine saleté, cet album demeure des plus intéressants.

Désilets a fait preuve d’audace, prenant une nouvelle direction musicale, mais aussi en présentant une promotion fort astucieuse de ce Fancy Ghetto. En effet, en suivant les liens sur le site officiel du musicien, vous vous retrouverez sur dix blogues où vous devrez trouver une pièce cachée; ces dix chansons constituant l’épine dorsale de Fancy Ghetto.

Au final, disons-le, Désilets mérite une attention accrue avec cet excellent troisième album. Si vous avez une dent sucrée pour la pop intelligente, le jeune homme saura vous combler au plus haut point. Gageons que ce n’est pas la dernière fois qu’on entendra parler de lui cette année!

Ma note : 8/10

Alexandre Désilets
Fancy Ghetto
Indica Records
39 minutes

alexandredesilets.com/

Exprimez-vous!