Chloé Lacasse - Lunes - Le Canal Auditif

Chloé Lacasse – Lunes

CD Chloe Lacasse -LunesCelle qui a gagné les Francouvertes en 2011 nous revient avec un deuxième album, Lunes, titre qui s’explique par la présence de douze histoires distinctes, en orbite l’une de l’autre, tournant toutes autour d’une ambiance commune, soit celle d’une soirée de grand calme et d’intimité.

C’est du moins le premier constat qu’on en dresse à son écoute. Si son premier album – éponyme – sorti en 2011 nous la présentait sous un jour urbain, où le rythme de la ville influençait les envolées à la fois musicale – changement de tempo, ajout de notes d’une guitare tout électrique et de quelques éléments synthétiques, battement en puissance de la batterie – et vocale, cette fois, Chloé Lacasse se retire en pleine campagne, proposant un regard sur les grands espaces; simplement éclairé par le scintillement des étoiles.

Le piano trace la ligne directrice sur laquelle s’accroche ici des violons et une base dynamique (Écoute sans parler), là des percussions diverses et même tribales (Douce incertitude), ou encore des claviers (Renverser la vapeur). Dans ce dernier cas, soulignons la présence du musicien auteur-compositeur Antoine Gratton, qui, réalisateur de ce disque, a su s’effacer et ne pas trop en faire.

Avec sa voix jumelle de celle de Marie-Pierre Arthur et une vocalise encrée dans la rythmique vocale de Louis-Jean Cormier, Chloé Lacasse peut donc nous convier dans son univers bien à elle, misant sur des textes ciblant l’engagement.

Engagement dans les relations amoureuses, notamment sur Écoute sans parler: «Je te parle du saut à faire/Pas du risque de se faire mal en tombant.»

…Engagement social, sur Renverser la vapeur: «Ils sont des milliers/Un peu comme nous/Qui en ont assez de se taire/Qui rêve de crier un bon coup.»

Sur Lunes, Chloé Lacasse ouvre ses cahiers, ses aspirations et ses craintes, le tout livré sur un fond pianoté (il y a bien quelques élans plus dynamiques, soulignons-le). Cette simplicité volontaire se veut une belle idée. Seul problème, cette similitude, avec les artistes nommés plus haut, concerne sa voix et la structure musicale préconisée. Non pas que l’on désapprouve, bien au contraire, mais ce faisant, Chloé Lacasse offre un disque qui nous semble déjà entendu avant même la fin de la première écoute. Il demeure tout de même qu’on a passé un beau moment en sa compagnie.

Ma note : 7/10

Chloé Lacasse
Lunes
Vega Musique
49 minutes

www.vegamusique.com/artists/chloelacasse/ecard

Exprimez-vous!

*