Chairlift - Moth - Le Canal Auditif

Chairlift – Moth

ChairliftÀ la fin du mois de janvier, Chairlift lançait son troisième album studio titré Moth. Le duo, formé de Caroline Polachek et Patrick Wimberley, est reconnu pour son approche rafraîchissante de la pop et ce nouvel album ne déroge pas de cette règle. Ils se plaisent à approcher la pop de plusieurs façons avec une bonne base d’électro-pop et une généreuse dose de mélodies enivrantes.

Moth ne révolutionne rien, mais fait certainement très bien ce qu’il fait. On peut penser à l’urbaine Ch-Ching qui compte sur un refrain qui reste en tête et une trame où la basse est à l’honneur et utilisée avec justesse. Quelques cuivres synthétiques viennent coiffer le tout; ceux-ci pourraient sonner préfabriquer, mais leur traitement est parfaitement intégré. On n’essaie pas de faire croire à de réels instruments. On assume plutôt ouvertement le côté synthétique des choses. On peut en dire autant de Polymorphing et ses airs dits «motown».

Moth To The Flame, qui donne son nom à l’album, est une chanson qui représente bien ce qu’on trouve sur la galette. Un refrain complètement intoxicant qui parle d’amour, de l’ivresse, autant que son désarroi. Cette chanson dansante donne envie de se lever et de faire quelques pas accompagnés d’un bon brassage de popotin. C’est merveilleusement efficace. Ce qui fait de Chairlift un bon parti dans le monde de la pop est son intelligence dans ses mélodies. Crying In Public pourrait être la plus banale des ballades pop, mais Polachek et Wimberley réussissent à lui donner une couleur unique avec quelques ajouts sonores et une prestation vocale parfaite.

Le groupe nous offre aussi des pièces comme Ottawa To Osaka qui flotte quelque part dans la stratosphère avec une légèreté inouïe. Dans un autre ordre d’idée, No Such Thing As Illusion nous offre une trame atypique et syncopée.

Au final, ce qui reste de l’excellent Moth est une bonne collection de chansons dont les mélodies restent collées aux deux oreilles. Ça donne envie de chanter à tue-tête dans les transports publics, de danser à l’épicerie et de saluer les gens avec un gros sourire en les croisant dans la rue.

Ma note: 7,5/10

Chairlift
Moth
Columbia Records
41 minutes

http://chairlifted.com/

Exprimez-vous!

*