Blacklisters - BLKSTRS - Le Canal Auditif

Blacklisters – BLKSTRS

tumblr_mbun5smp961qal0tfo1_1280Il y a de cela à peine quelques secondes, j’écoutais un album démesurément fort en terme de décibel. Coïncidence ou non, il est tout aussi puissant en terme de qualité musicale. Soudain, une envie folle et incontrôlable d’écrire un texte sur cet album m’a envahi. C’est ce qui fait que vous vous apprêtez à lire mon texte qui lui, ne sera assurément pas à la hauteur du disque en question. J’irai donc, pour me faire pardonner, aider une dame du troisième âge à traverser la rue de façon sécuritaire. La Brute du Rock se transformera alors, pour un moment, en Brute de la Trotte.

Revenons donc à cette merveille sonore qui s’appelle BLKLSTRS du groupe britannique ayant pour nom Blacklisters. Un groupe fort méconnu qui mériterait sûrement un plus grand rayonnement. Sur cet album, leur premier en carrière, on retrouve du rock. Ça c’est clair comme de l’eau de rock. Du noise-rock pour être plus précis. Pis ça, c’est moins apprécié par bien des gens; comme je ne suis pas normalement constitué, c’est souvent la musique que je préfère.

Bon, ça y est, j’en suis à peine rendu au tiers de l’album et je salive démesurément sur mon clavier. Excusez-moi, j’essuie le tout et je vous reviens… Voilà c’est fait.

Je ne prendrai donc pas de chance et je conserverai près de moi le rouleau de papier essuie-tout (note à moi-même: augmenter le budget pour le papier essuie-tout, car ça me fait drôlement saliver ce genre de musique).

Alors donc, pour faire un résumé simple de ce que représente leur musique, je la décrirai comme étant celle imaginée par quatre musiciens (Billy Mason Wood, Dan Beesley, Owen Griffiths et Alistair Stobbart) qui ne cherchent assurément pas à charmer leur public par de douces sérénades. Oh que non! Ils cherchent plutôt à créer une musique intense, nerveuse, agressive, rythmée et suintante de testostérone.

Sur cette galette parue en 2012, le bassiste est l’équivalent d’un char d’assaut ayant comme conducteur une personne souffrant d’agressivité extrême, le batteur n’a sûrement pas comme passe-temps les casse-têtes, le guitariste est assez bruyant merci, alors que le chanteur ne formerait clairement pas un bon duo avec Luciano Pavarotti. En prime, disons que leur niveau d’intensité fait rarement défaut. Voici pourquoi je qualifierais la musique de Blacklisters comme étant l’équivalent d’une feuille de papier sablé à gros grains dans les oreilles. Je trouve formidable de pouvoir compter sur une musique qui sert à éliminer l’excédent de cérumen dans mes conduits auditifs.

Là, je vous entends me demander: mais à qui s’adresse cette musique chère Brute du Rock? Je vous dirai qu’à part aux brutes de mon genre, il y a également les amateurs de formations telles que Shellac, The Austerity Program et Jesus Lizard qui seront fort probablement comblés.

C’est ici que je me dois de vous laisser, car l’album vient tout juste de se terminer et mon clavier n’a plus besoin d’essuie-tout pour être libéré de ma bave, mais bien d’un séchoir à cheveux.

Blacklisters
BLKLSTRS
Brew Records
42 minutes
Paru en 2012

Liste des chansons :

1. Clubfoot By Kasabian
2. Swords
3. Nice Garden
4. Ok47
5. I Can Confirm That Ruth Abigail Holmes Is Not Dead And Is Planning To Make A Movie About Her Life
6. Mouthpeace
7. Ask Yourself A Question If The Answer Is Go Fuck Yourself
8. Hero Of China
9. Trickfuck
10. Shush

blacklisters.co.uk

Exprimez-vous!

*