Belle And Sebastian - Girls In Peacetime Want To Dance - Le Canal Auditif

Belle And Sebastian – Girls In Peacetime Want To Dance

Belle And Sebastian - Girls In Peacetime Want To DanceL’importante formation britannique, menée par Stuart Murdoch et formée en 1996 à Glasgow, Écosse, nommée Belle And Sebastian, revient à l’avant-scène aujourd’hui avec la parution d’un neuvième album titrée Girls In Peacetime Want To Dance. On dit «importante formation», car Belle And Sebastian possède à son actif deux superbes albums parus en 1996 et 1998 respectivement: If You’re Feeling Sinister et The Boy With The Arab Strap. À son arrivée, le groupe a repris grossièrement le flambeau pop-rock intello revendicateur laissé vacant par les légendaires Smiths, mais en moins grinçant dans le propos il va sans dire.

Cela dit, il a fallu nous remettre dans le bain en posant nos oreilles sur les parutions subséquentes à The Boy With The Arab Strap, car malheureusement, on avait quelque peu délaissé la bande. Une chose est certaine, l’illustre efficacité mélodique du groupe est demeurée intacte, ce qui constitue toujours le principal gage de qualité d’une création de Belle And Sebastian. Maintenant? La grande surprise de ce Girls In Peacetime Want To Dance réside dans ce virage électro-pop cadencé/feutré qui étonne franchement.

En effet, Belle And Sebastian surprend avec quelques morceaux synthétiques que les amateurs de brassage d’arrière-train pourraient sérieusement affectionner. On pense entre autres à l’excellente The Party Line qui normalement aurait tout pour taper sur les nerfs de votre grisonnant scribe. Toutefois, la chanson séduit grâce à son imparable mélodie ainsi que par sa rythmique implacable et palpitante. Impossible de ne pas taper du pied sur cette ritournelle.

Du même souffle, le sextuor maintient son folk-pop-rock indie (qui a fait sa renommée) à un niveau exquis, présentant quelques pièces déterminantes. On fait référence aux arrangements de cordes sur la magnifique The Cat With The Cream ainsi que sur la typiquement Belle And Sebastian intitulée Allie; un pop-rock intelligent comme il s’en fait très peu. Par conséquent, c’est ce cocktail d’électro-pop enjoué et de folk-pop de chambre qui constitue le principal attribut de ce disque. Et ça demeure toujours cohérent. Fait à noter? Cette élaboration sonore sonne comme une tonne de briques et ce n’est pas étranger au travail de Ben H. Allen III (Animal Collective).

Belle And Sebastian y va une nouvelle fois d’un bon album qui comporte son lot de bons moments: le petit penchant musique tzigane qui anime The Everlasting Muse, la velvetienne Ever Had A Little Faith? de même que l’aérienne/émouvante Today (This Army’s For Peace). En contrepartie, on se serait volontiers passé de Play For Today et Enter Sylvia Plath, deux pièces dansantes trop calquées sur l’esthétique artificielle préconisée dans les années 80. Mention spéciale à la superbe pochette!

Somme toute, ce Girls In Peacetime Want To Dance est un autre bon coup à ajouter au palmarès déjà bien garni de Belle And Sebastian. Les vieux adeptes pourraient tiquer en entendant les éléments électros, mais le talent chansonnier de la bande à Murdoch est tellement supérieur à la moyenne que l’on passe aisément outre cette nouvelle orientation. Ne boudez pas votre plaisir, ça fait le travail!

Ma note: 7/10

Belle And Sebastian
Girls In Peacetime Want To Dance
Matador Records
61 minutes

www.belleandsebastian.com

Exprimez-vous!

*