Beach House - Thank Your Lucky Stars - Le Canal Auditif

Beach House – Thank Your Lucky Stars

Beach HouseLe duo «pop rêveur» Beach House avait fait paraître en août dernier un Depression Cherry qui m’avait laissé quelque peu sur mon appétit; une création anémique, un peu trop lisse et linéaire au goût de votre vieux scribe. Scally et Legrand nous reviennent cette semaine avec un album-surprise titré Thank Your Lucky Stars. Conçues immédiatement après avoir composé les chansons de Depression Cherry, les nouvelles ritournelles ont été colligées au cours des sessions d’enregistrement de l’album mentionné précédemment.

Sur Twitter, Beach House y allait de cette affirmation: «We are very excited, it’s an album released the way we want». Et croyez-moi, ça s’entend. Ce disque respire la spontanéité et est nettement plus dynamique. On retrouve une certaine urgence dans le son du tandem. Les pièces sont moins produites, plus fébriles et sont agrémentées par de superbes dissonances sonores; des imperfections assumées qui se mélangent parfaitement au son contemplatif du groupe. On oublie complètement Depression Cherry à l’écoute de ce nouvel opus.

L’aspect aérien est conservé intact et l’approche est plus directe qu’à l’accoutumée remémorant les premières offrandes du groupe. Que dire de la performance de Victoria Legrand qui chante mieux que jamais? Du bonbon! La prise de son de son organe vocal est d’une limpidité exemplaire et mélodiquement parlant la dame est vraiment inspirée. Beach House s’est secoué les puces et ne s’est pas trop posé de questions, obtenant un résultat qui allie une vivacité (qui avait perdu son chemin en cours de route) à une authentique émotion qui n’est pas étouffée par une réalisation lustrée.

De plus, Scally/Legrand a eu l’intelligence de dissocier cet assemblage de chansons de l’effort antérieur. Beach House aurait pu commettre l’impair d’y aller avec un album double en associant ces morceaux à ceux de Depression Cherry. Sage décision de séparer les deux créations. Du début à la fin, on reste scotché à ces petits bijoux aussi captivants que méditatifs. Aucune chanson faiblarde au programme. Parmi mes chouchous, j’ai adoré l’entrée en matière Majorette, la cadencée All Your Yeahs, l’abrasive et frémissante One Thing (du gros stock!), l’utilisation du clavecin dans Common Girl, les guitares grinçantes en conclusion d’Elegy To The Void de même que la valse conclusive Somewhere Tonight; titre qui pourrait servir de trame sonore pour un film David Lynch.

Au moment où j’allais laisser en plan la musique de Beach House, la paire revient avec son meilleur disque depuis Teen Dream. Aussi énergique que bouleversant, incluant certains moments plus aventureux, Thank Your Lucky Stars est une agréable surprise. Comme quoi, les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Du Beach House à son meilleur!

Ma note: 8/10

Beach House
Thank Your Luck Stars
Sub Pop
40 minutes

http://www.beachhousebaltimore.com

Exprimez-vous!

*