Critiques

Zs

Xe

  • Northern Spy Records
  • 2015
  • 42 minutes
8
Le meilleur de lca

11183_JKTL’inclassable formation Zs du saxophoniste new-yorkais Sam Hillmer s’est faite tranquille après des années très prolifiques entre 2005 et 2010. Le groupe, qui avait compris jusqu’à six musiciens et qui avait lancé des albums marquants pour sa scène avant-gardiste, néo-jazz et no wave locale, s’est fractionné après la parution en 2010 du gigantesque album New Slaves.

Hillmer s’est ensuite associé au guitariste Patrick Higgins, et leur travail ensemble a mené au recrutement du batteur Greg Fox (Guardian Alien, Liturgy) pour la présente incarnation de Zs. Un premier mini-album (qui durait tout de même plus de quarante minutes), Grain, a été lancé en 2013 et laissait entrevoir soit une toute nouvelle voie pour le trio, soit une distraction étrange sur son parcours. Au lieu des méticuleuses déconstructions du langage du rock et du jazz pour lesquelles la formation s’était fait connaître, Grain était un laboratoire d’auto-échantillonnage, le groupe découpant ses propres créations en boucles changeantes et hypnotiques.

Zs allait-il poursuivre ces nouvelles manipulations des sons? Ou allait-il s’en tenir à sa spécialité? Devant ces deux options, la troupe de Hillmer fait ce qu’elle devait absolument faire: les ignorer pour faire carrément autre chose. Après tout, Hillmer affirme vouloir créer une musique qui tire constamment le tapis sous les pieds de l’auditeur. Il garde donc les boucles et les échantillonnages pour son projet solo Diamond Terrifier et fait de Zs un trio purement live. Les chansons telles qu’elles apparaissent sur Xe sont jouées dans cet ordre précis depuis des mois, en répétitions comme sur scène. Et pour l’enregistrement, le trio a tout joué d’un trait, en une seule prise; les overdubs et effets de studio ont été réduits au strict minimum.

L’œuvre est divisée en cinq pièces, dont deux «principales» durant douze et dix-huit minutes respectivement. Xe nous fait réellement entendre le travail d’un groupe, l’interaction de trois musiciens offrant à l’ensemble le meilleur de leurs talents. Higgins élabore des motifs de guitare à la fois complexes et minimalistes, Hillmer explore les régions où bruits et ambiances se confondent, et Fox maintient une pulsation vigoureuse, retombant toujours sur ses pattes même après ses envolées les plus folles.

Hillmer et ses acolytes ont donc toujours la ferme intention de déstabiliser, et ils y arrivent encore, cette fois dans une forme plus simple et directe qu’on ne l’aurait prévu.

Ma note: 8/10

Zs
Xe
Northern Spy
42 minutes

https://www.facebook.com/zstheband


 

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.