Critiques

Wand

Golem

  • In The Red Records
  • 2015
  • 39 minutes
7

WandL’année dernière, le quatuor Wand avait fait des vagues avec son Ganglion Reef. Issus de Los Angeles, les quatre jeunes hommes peuvent être classés dans la même catégorie musicale que Thee Oh Sees et Ty Segall. On parle bien ici de rock fuzzé à souhait, qui rentre au poste, qui est coloré par un psychédélisme ambiant et qui te donne parfois envie de prendre des champignons qui picotent et t’envoler vers les cieux.

Golem est tout aussi, sinon plus efficace que Ganglion Reef. Le groupe n’a pas arrêté de l’année 2014, enchaînant spectacle après spectacle. D’ailleurs, encore à ce jour, ils ne semblent pas ralentir et c’est pour le mieux. L’album est concis, efficace et compte sur des mélodies rock bien tournées. Si vous êtes fans de Segall, vous risquez de tomber sous le joug de Wand assez rapidement.

The Unexplored Map ouvre la marche avec un rythme lourd bonifié de solos de guitare bruyants. Dans la même lignée, mais en plus déconstruit, le groupe nous offre Planet Golem qui, malgré sa lourdeur, flotte quelque part dans la stratosphère. C’est en grande partie grâce à la voix du chanteur Cory Hanson qui cherche souvent les étoiles.

Wand se fait aussi plus énergique. Self Hypnosis In 3 Days est un excellent exemple. Son rythme entraînant doublé d’une mélodie accrocheuse et de nombreux parasites sonores en font l’une des excellentes pièces de Golem. Le quatuor américain montre même qu’il maîtrise le côté acoustique de la vague psychédélique. Dans une Melted Rope qui rappelle énormément le Sleeper de Ty Segall, le groupe nous offre une mélodie franchement efficace.

Bon. Les fleurs, c’est bien, mais le pot maintenant? Eh bien c’est très Segall. Très, même trop parfois. On a l’impression que le groupe est sur le bord du pastiche par moment. Bien que Wand use plus d’effets, les mélodies autant vocales que musicales rappellent énormément le gars de San Francisco et ça finit par déranger.

N’en demeure pas moins que c’est solide comme second album. C’est bourré de chansons au fuzz bien séduisant et aux mélodies accrocheuses pour l’amateur du genre. Un autre groupe qui sera à surveiller dans cette bulle psychédélique californienne!

Ma note: 7/10

Wand
Golem
In The Red
39 minutes

http://wandband.info/


 

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.