Critiques

Volcano Choir

Repave

  • Jagjaguwar Records
  • 2013
  • 40 minutes
6,5

Repave_(2013)_Album_CoverVolcano Choir, n’est nul autre qu’un projet de plus de la part de Justin Vernon, tête dirigeante de la formation Bon Iver. Cette année, il nous revient avec un autre album intitulé Repave. Tout en demeurant lui-même, Vernon a créé un opus lui ressemblant un petit peu moins, explorant de nouvelles sonorités plus explosives et rock. Sans être mauvais, l’album combine nouveauté et reprises de ce que nous avons jadis entendu de sa part. Bien que proportionnée, l’écoute de Repave demeure un peu plus redondante que ces anciennes œuvres.

Tiderdays débute avec une introduction douce digne des sonorités prescrites chez Bon Iver. On y entend les mêmes références aériennes et intenses qui viennent nous émouvoir. Volcano Choir enchaîne par la suite avec des grooves plus rock. Comrade, ramène aux déflagrations plus électriques, toujours avec cette voix arrache-cœur qui sait recréer dans nos têtes plusieurs images envoûtantes. Byegone décolle avec un violoncelle très bien construit et procure une envolée réussie. Vernon, sur cette pièce, susurre doucement ses mots et ça laisse cette sensuelle impression de chuchotement à l’oreille. Empruntant un chemin plus acoustique, Alaskans évoque parfaitement les paysages de ce coin de pays avec des tournures musicales évaporées et résonnantes. Dancepack, invite l’auditeur dans un univers plus «indie-dansant» et optimiste. Enivrante et passionnée, on embarque dans sa cadence. Puis, avec Keel, on rembarque dans l’univers sombre de Vernon: les chagrins, les questions et cette sempiternelle sensation d’être bien incompris dans la vie! Finalement, Almanack conclut l’album avec de belles textures sonores et un piano juxtaposé à une guitare électrique. Puis, Repave se conclut avec une ambiance plus électro… un peu décevant comme conclusion.

Bien que charmant comme opus, on se demande quelle est la réelle différence entre Bon Iver et Volcano Choir? Avec des sonorités plus rock et quelques passages électros un peu défaillants, il est tout de même difficile de trouver la grande nuance entre les deux projets musicaux. Cependant, Repave demeure un bon compagnon d’écoute; relaxant, introspectif, comme Vernon sait si bien le faire. Par contre, les fanatiques de l’artiste risquent de demeurer sur leur appétit.

Ma note : 6,5/10

Volcano Choir
Repave
Jagjaguwar
40 minutes

volcanochoir.com/

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=_MqA0a5iw5k[/youtube]