Critiques

Thierry Larose

Cantalou

  • Bravo Musique
  • 2021
  • 37 minutes
7,5

Ça fait un certain temps que ça flotte dans l’air. Thierry Larose, qu’on a rencontré pour la première fois au cours des Francouvertes 2019, avait fait paraître quelques simples depuis, mais on attendait toujours « L’ALBUM ». Voici que c’est une chose faite avec Cantalou.

Premier constat : au fond, il est vraiment rock Thierry Larose. Sous ses airs d’amoureux transi, il y a un feu brûlant prêt à plonger dans la distorsion à tout moment. De plus, pour ce premier album, il a fait appel à Alexandre Martel (Anatole, Mauves et Hubert Lenoir) à la réalisation.

Quand il se fait entièrement rock, Larose prend des airs de Malajube. Des fois, c’est plaisant, mais des fois c’est un peu trop proche du son des frères Mineau. Ce léger agacement ne ternit pas l’écoute de Cantalou, mais il est difficile de ne pas penser au célèbre groupe signé chez la même maison de disque.

Là où Larose marque des points à profusion, c’est dans la qualité des textes. Réellement, être si jeune et si habile avec les mots attire la jalousie. Parmi les premiers simples dévoilés avant la sortie de l’album, Les amants de Pompéi possède toutes les qualités d’une grande chanson : la mélodie, le texte, les références et la poésie font la loi. L’instrumentation, elle, est irréprochable.

Les références littéraires pullulent sur Cantalou. Chanson pour Bérénice Einberg ainsi que sa reprise-adaptation (Bérénice) sont dédiées à l’héroïne de La vallée des avalés de Réjean Ducharme. Cette chanson frappe dans le mile avec une précision enviable. N’allez pas croire que Thierry Larose est pour autant un littéraire pédant. De la perspective d’un vieil homme, avec son dynamisme intoxicant, ses rythmes contagieux et ses « ouh ouh » entraînants, frappe aussi dans le mile.

Plus haut, on parlait de Malajube comme référence. Il faut dire que les sonorités qui ressemblent à celle du groupe sont dispersées à travers l’album jusqu’à Rachel où la filiation est évidente. Ça demeure une très bonne chanson.

Franchement, Thierry Larose a réussi son coup avec ce premier album qui nous fait découvrir un jeune auteur-compositeur-interprète talentueux qui fait de l’excellent pop-rock avec quelques petits moments acoustiques.