Critiques

The Ocean

Pelagial

  • Metal Blade Records
  • 2013
  • 53 minutes
8,5
Le meilleur de lca

TheOcean-PelagialThe Ocean est un collectif de musiciens berlinois mené par Robin Staps et complété par Loic Rossetti, Jona Nido, Louis Jucker et Luc Hess. Les Allemands arrivent avec leur sixième album titré Pelagial. De prime abord dans un univers sonore uniquement instrumental, le groupe a finalement décidé d’apposer des textes à sa musique. La décision fût prise en grande partie parce que Rossetti s’est guéri d’une blessure à la gorge. N’en reste pas moins que l’album vient en deux copies, une avec Rossetti et une instrumentale.

Pelagial représente une descente dans les abysses de l’océan. À un second niveau, le périple musical représente un voyage au centre de la psyché humaine. Divisé en sept étapes plus ou moins longues, The Ocean y va de mélodies qui deviennent de plus en plus étouffantes et concentrées. Le résultat? 53 minutes de pur plaisir pour les tympans.

The Ocean détient un son unificateur qui sait parler aux fanatiques de métal provenant de tous les horizons. Dès la deuxième pièce, la formation nous le démontre clairement avec l’excellente Mesopelagic: Into The Uncanny qui passe d’une mélodie claire et douce à une distorsion limpide et enveloppante. La troisième étape, formée des trois chansons successives sombrent déjà dans le plus lourd. La voix gutturale et le piano s’interchangent les rôles à l’avant-plan. Un des riffs les plus intoxicants du disque sévit sur Bathyalpelagic I: Impasses; pièce qui se termine par un autre riff qui évoque drôlement Tool.

La descente se poursuit et sur le chemin The Ocean offre des petites perles; entre autres au niveau des rappels musicaux. La réinterprétation d’une mélodie présente plus tôt sur l’album démontre l’intelligence musicale dont le groupe sait faire preuve et l’unité incassable de l’ensemble. Les deux dernières pièces, dans lesquelles Rossetti est déchaîné (et la musique lourde à souhait) plairont définitivement aux fanatiques de métal.

The Ocean sera en spectacle ce vendredi dans le cadre du Summer Slaughter Tour en compagnie entre autres, de Norma Jean et The Dillinger Escape Plan. Cette année, aucun doute que Pelagial est une incontournable parution métal. Allez! Rincez-vous les oreilles!

Ma note: 8.5/10

The Ocean
Pelagial
Metal Blade
53 minutes

theoceancollective.com/pelagial/

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.