Critiques

RELIEFS

Nos yeux

  • Indépendant
  • 2016
  • 66 minutes
7,5

ReliefsLe groupe franco-québécois RELIEFS possède trois maxis à son actif qui nous a permis de les découvrir. La formation fait dans le post-rock cinématographique assez mélodique. Nous vous en avions déjà parlé à travers la chronique des EP à LP. Voici que le trio composé de David Lévesque, Alexandre McGraw (les deux font partie de Perdrix) et Maxime Sollier lancent un premier album attendu.

Nos Yeux est une magnifique suite aux trois EP qui avaient déjà fait leur œuvre. On sent que le groupe gagne en maturité et même s’ils ont composé une partie de l’album à distance. Ça ne paraît pas pour deux sous sur ces pièces évocatrices et souvent assez épiques. Les subtilités sont efficaces et aident l’esprit à voguer et brosser des tableaux dont les coups de pinceau sont dictés par les sonorités.

La courte Trialogue qui ouvre Nos yeux nous envoie des guitares lourdes par les oreilles. Ça déstabilise en ouverture puisqu’on n’est pas habitué à ce genre de hargne dans la musique du trio. Mais ça marche et pas à peu près. On retrouve le même genre de procédé sur Pow wow et un peu sur l’efficace Nos yeux. La force de RELIEFS reste ses trames léchées et évocatrices qui comptent moins sur le gros riff, mais plutôt sur les espaces vaporeux qui ponctuent leurs chansons.

En ce sens, Le Périple est l’une des pièces les plus marquantes de Nos yeux. C’est à la fois aérien, dynamique, carré, mais pas trop et Lévesque s’en donne à cœur à joie à la batterie. Il nous montre un côté de lui-même absent chez Perdrix et ses chansons pop. Soudainement, on se rend compte que le musicien sait compter et sauter des temps. Comète est comme le nom l’indique perdue quelque part dans la Voie Lactée alors que Sans voix, ni toi nous plonge dans une introspection mélancolique d’une grande beauté.

RELIEFS a vraiment très bien fait les choses sur leur premier album. Nos yeux est rempli de pièces qui donnent envie à notre esprit de quitter notre enveloppe charnelle. C’est après tout, un peu le propre de l’art que de nous élever au-dessus notre condition d’être humain. Le trio réussit le défi haut la main.

Ma note: 7,5/10

RELIEFS
Nos Yeux
Indépendant
66 minutes

https://reliefsmtl.com/

[bandcamp width=350 height=470 album=2425168015 size=large bgcol=ffffff linkcol=0687f5 tracklist=false]

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.