Critiques

Nicolas Godin

Concrete and Glass

  • Universal Music Group
  • 2020
  • 45 minutes
7,5

Depuis les débuts du duo français Air à Versailles en 1995, huit albums d’electronica aux accents space age pop, dream pop et downtempo ont été publiés sous le sceau de la « french touch ». Moon Safari (1998) trône bien sûr au sommet de la discographie du tandem tandis que plusieurs gros noms de la musique (Beck, Bowie, Étienne Daho, notamment) ont remixé leurs chansons.

En 2015, Nicolas Godin (sans Jean-Benoît Dunckel) a fait une première incursion solo avec Contrepoint, album où toutes les chansons étaient inspirées de pièces de Bach jouées par le pianiste canadien Glenn Gould.

Godin, 50 ans, ex-étudiant en architecture, se lance cette fois dans un hommage aux architectes qui l’ont marqué. Déjà, sur Moon Safari, on retrouvait la pièce Modular Mix en hommage à Le Corbusier. Ce projet était en gestation depuis plusieurs années; le principal défi étant de faire résonner en musique des créations faites de ciment et de verre, Concrete and Glass, se décline donc en dix titres.

Pour le coup, Godin s’entoure de voix sur ses musiques toujours minimalistes : Kate NV, qui épouse parfaitement les contours de sa musique sur Back to your Heart, Kadhja Bonet est aussi convaincante sur We Forgot Love, les autres, Cola Boyys, Kirin J Callinan et Alexis Taylor, surtout à cause de leur timbre de voix, sont moins porteurs des habillages sonores mis en place par le compositeur.

Godin reprend du service au vocodeur, instrument qu’il triture sur quatre morceaux d’une grande finesse arrangés avec beaucoup d’élégance. Concrete and Glass et What Makes Me Think About You sont particulièrement veloutée et mélancolique. Cette ode aux édifices et bâtiments dessinée à grands contours innovants se termine dans la lumière de Marseille; la bien nommée Cité radieuse évoque une unité d’habitations de la ville méditerranéenne.

Concrete and Glass a respecté les plans. On écoute tout en contemplant de visu ou sur photo. Musicalement, on est collé à Air, on n’en démord pas. Un pas en avant pour Nicolas Godin.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.