Critiques

Gem Club

In Roses

  • Hardly Art
  • 2014
  • 51 minutes
7

gemIl y a deux ans et demi, Gem Club faisait paraître le très appréciable Breakers. Ceux qui étaient tombés sur l’émouvant vidéoclip de la pièce 252, avaient sans doute eu le même réflexe que moi: mettre la main sur cet album immédiatement. Voici que le trio originaire du Massachusetts revient avec une deuxième galette: In Roses.

On trouve toujours sur In Roses cette même combinaison qui avait charmé sur l’album précédent; un piano sensible et nuancé, la voix douce et fragile de Christopher Barnes, les cordes langoureuses de Kristen Drymala et le support vocal d’Ieva Berberian. On retrouve pour ainsi dire Gem Club là où il nous avait laissés il y a deux ans.

Sur In Roses, on trouve tout de même un peu plus de rythme que sur l’album précédent. Des pièces comme Michael et First Weeks représentent bien cette légère accentuation dans le tempo. N’allez tout de même pas croire que Gem Club se met soudainement à faire du rock. On est toujours dans une pop minimaliste à fleur de peau. Dans l’ensemble, on peut dire qu’Hypericum, extrait paru en novembre dernier, donne un très bon aperçu de la galette; plutôt linéaire avec quelques pointes d’émotions ici et là.

Gem Club créé encore une fois une belle musique. Ce terme est sans doute celui qui semble le plus approprié pour décrire ce disque. Par contre, cela a aussi pour effet de nous plonger dans une œuvre où les nuances résident dans la subtilité de l’interprétation. L’enchaînement des morceaux sitedemo.cauit un effet de linéarité qui à la longue laisse un peu sur sa faim.

Cela n’empêche pas le trio américain d’accoucher de pièces magiques telles que la mystique Idea For Strings qui entre les voix de Barberian, le piano de Barnes et le violoncelle de Drymala fait naître des images riches et des impressions fortes. QY2 laisse aussi beaucoup de place aux cordes ce qui n’était pas le cas sur Breakers.

Gem Club accouche d’un album qui est à la hauteur des attentes et qui offre quelques surprises auditives. Un album à écouter par une froide après-midi, emmitouflé dans une couverture chaude, un thé à la main.

Ma note : 7/10

Gem Club
In Roses
Hardly Art
51 minutes

iamgemclub.com/

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.